nouvelles (1)

Newsletter

Deezer réduit ses pertes en se concentrant sur la France, l’Allemagne et le Brésil

Les chiffres sont bons : Deezer a opté pour une stratégie payante. Le géant du streaming français continue de se concentrer sur ses marchés fortsà savoir la France l’Allemagne et le Brésil, et annonce une réduction de ses pertes.

Deezer mise sur la France, l’Allemagne et le Brésil

Après une entrée en bourse compliquée et une action malmenée seulement quelques heures après l’ouverture du cours (une belle chute de 35 %), Deezer sort la tête de l’eau. Le groupe réduit ses pertes et prévoit d’être à l’équilibre à horizon 2025. Cette stratégie payante est notamment le fruit de choix forts. Deezer a décidé de se concentrer sur trois marchés à haut potentiel : la France, l’Allemagne et le Brésil. Selon Les Échos« le pionnier français du streaming musical mise à la fois sur les partenariats et les abonnements en direct pour atteindre son objectif d’atteindre l’équilibre en 2025 ».

Dans la même catégorie

Une ville en Inde.

L’Inde met le paquet pour attirer les fabricants de semi-conducteurs sur son territoire

Dans son communiqué de presse officiel, Deezer annonce des pertes nettes de 51,9 millions d’euros. Même si cela reste élevé, on observe une amélioration de 8,8 millions d’euros par rapport à la même période l’année dernière. Si l’excédent brut d’exploitation reste négatif, il est également en amélioration. Le géant français précise que ces bons résultats sont notamment liés à une « baisse des dépenses marketing dans les marchés que le groupe ne considère plus comme prioritaires : le Mexique et les pays du Golfe notamment ». Une stratégie qui conduit évidemment Deezer à perdre des abonnés.

En effet, cette décision de réduire les efforts marketing dans certains pays a « entraîné une baisse du nombre total d’abonnés de 300 000 personnes ». Il y avait 9,4 millions d’abonnés fin juin, contre 9,7 millions un an auparavant. Comme l’explique Jeronimo Folgueira, CEO de Deezer, « en recentrant notre activité sur les grands marchés à fort potentiel et en pénétrant de nouveaux marchés grâce à un modèle basé sur les partenariats, nous sommes convaincus de pouvoir capter une part non négligeable du marché en plein essor du streaming ». En conséquence, Deezer a fait le choix d’augmenter ses prix.

Cette augmentation a permis à l’entreprise d’afficher une croissance des revenus de 12 % au premier semestre de l’année 2022. La plateforme vise un chiffre d’affaires de 455 millions d’euros en 2022. Cela représente une hausse de 14 %. Cette année, Deezer n’était pas la seule application de streaming musical à faire son entrée à la bourse de Paris. Son concurrent direct, Spotify, a lui aussi fait son introduction sur le marché boursier parisien. Malgré une valorisation qui a chuté de 60 % depuis la fusion début juillet, Deezer veut continuer de peser face aux autres géants du streaming audio : Spotify, Amazon et Apple.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT