De plus en plus de personnes attrapent la variole du singe, le RIVM prévoit une augmentation encore plus rapide | À PRÉSENT

La vitesse à laquelle le virus monkeypox se propage aux Pays-Bas augmente. Le virus a jusqu’à présent été diagnostiqué chez 352 personnes, rapporte le RIVM. L’institut a averti lundi que les prochains événements de fierté à Amsterdam et dans d’autres villes pourraient entraîner une “propagation plus intensive” du virus de la variole du singe aux Pays-Bas.

Par rapport à jeudi dernier, 64 nouveaux cas ont été révélés. Cette augmentation est considérablement plus importante que celle des dernières semaines.

Parmi les personnes qui ont contracté le virus figure un enfant en âge d’aller à l’école primaire. On ne sait pas comment cet enfant a été infecté, mais selon le RIVM, il n’y a aucun soupçon d’abus. Le virus se propage par contact peau à peau, qui peut se produire par d’autres moyens que le sexe.

Les autres personnes infectées sont des hommes, et la plupart d’entre eux sont des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes. Il a été annoncé précédemment que certains des hommes infectés avaient assisté au Darklands Festival en Belgique début mai. Cette fête fétiche a été identifiée comme une possible source d’incendie.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT