Home » De Blasio exigera que les employés de la ville se fassent vacciner ou se faire tester chaque semaine

De Blasio exigera que les employés de la ville se fassent vacciner ou se faire tester chaque semaine

by Nouvelles

La ville de New York Maire Bill de Blasio a déclaré lundi qu’il exigeait que tous les employés de la ville de New York soient vaccinés – ou testés une fois par semaine pour COVID-19[feminine – d’ici le 13 septembre, et a déclaré que la ville intensifierait l’application de son mandat de masque pour les travailleurs non vaccinés, menaçant de conséquences “très dures”.

De Blasio a également annoncé que la ville de New York pousse Facebook, Twitter et Instagram à déformer les 12 personnes qui, selon une étude, sont les plus prolifiques en matière de désinformation sur les vaccins. Il a déclaré que dans une lettre à Mark Zuckerberg et Jack Dorsey, il dira que “si vous n’arrêtez pas les mensonges, vous êtes complice de la propagation de COVID”.

Les commentaires interviennent alors que de Blasio a évité de rétablir un mandat de masque universel dans sa ville comme certaines autres enclaves libérales – comme Los Angeles et Provincetown, Massachusetts – l’ont fait à la lumière de la variante delta. Le maire a plutôt poussé la vaccination comme le meilleur moyen d’écraser la pandémie.

“Le 13 septembre, l’ensemble du personnel de la ville sera mandaté dans le cadre du mandat de sécurité COVID pour soit se faire vacciner, ce qui est de loin préférable, soit se faire tester une fois par semaine”, a déclaré de Blasio. “Il s’agit de notre rétablissement… il s’agit de protéger les gens.”

LES MASQUES POUR LES VACCINÉS GAGNENT DE L’ÉLAN CAR PLUS DE VILLES, D’ÉTATS EXIGENT OU RECOMMANDENT DES COUVERTURES FACIALES

Le maire a cité le retour de l’école en septembre, les grandes entreprises ramenant leurs employés dans les bureaux de la ville de New York et le retour de nombreux résidents qui quittent la ville pour l’été comme raisons du calendrier de la nouvelle règle.

“Le 13 septembre, qui est le premier jour complet d’école, chaque employé de la ville devra être soit vacciné, soit testé chaque semaine”, a ajouté de Blasio.

De Blasio a également annoncé que New York intensifierait l’application de son mandat de masque pour les employés de la ville non vaccinés, à partir de lundi. Il a déclaré que cela inclurait des “conséquences très dures” pour les personnes non vaccinées qu’il a qualifiées de “menace” de transmettre le virus.

“Soyons francs. Si vous êtes un employé de la ville et que vous n’êtes pas vacciné, vous devez porter un masque à l’intérieur au travail. Nous ne tolérerons aucune décision de faire autrement car il s’agit de protéger la santé et le bien-être des gens”, a déclaré de Blasio. .

La commissaire aux relations de travail, Renee Campion, a déclaré que le port du masque pour les personnes non vaccinées serait « une exigence de l’emploi ».

“Nous attendrons des employés qu’ils se conforment”, a ajouté Campion. “Si les employés refusent de se conformer, ils ne peuvent tout simplement pas être au travail. Et en fait, ils ne seront pas payés.”

Le maire de New York, Bill de Blasio, prend la parole lors de l’ouverture d’un centre de vaccination pour les travailleurs de Broadway à Times Square le 12 avril 2021 à New York. De Blasio a annoncé que les travailleurs de New York devront être vaccinés ou testés chaque semaine pour le COVID-19, et présageait des exigences potentiellement plus strictes à l’avenir. (Photo de Noam Galai/Getty Images)

Le conseil de district AFSCME AFL-CIO 37, qui est le plus grand syndicat d’employés du secteur public à New York, s’est opposé au vaccin du maire ou à l’exigence de test hebdomadaire.

“Si la mairie a l’intention de tester nos membres chaque semaine, ils doivent d’abord nous rencontrer à la table pour négocier”, a déclaré le directeur exécutif Henry Garrido dans un communiqué. “Alors que nous encourageons tout le monde à se faire vacciner et à soutenir les mesures pour assurer la santé et le bien-être de nos membres, les tests hebdomadaires sont clairement soumis à des négociations obligatoires. New York est une ville syndicale et cela ne peut être ignoré.”

Si les gens souhaitent rester démasqués au travail, a déclaré de Blasio, ils doivent « aller immédiatement se faire vacciner ».

En dehors de la compétence de la ville, de Blasio a encouragé les employeurs privés à aller au moins aussi loin que la ville en exigeant des vaccins ou des tests hebdomadaires. Mais il a déclaré que ce serait encore mieux si les employeurs qui “ont beaucoup de liberté” pour “définir leurs propres règles” imposent la vaccination sans exception.

CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR L’APPLICATION FOX NEWS

Le maire a prédit que les vaccins et les mesures liées au virus de la ville pourraient devenir plus stricts.

“Nous allons continuer à gravir cette échelle et à ajouter des mesures supplémentaires si nécessaire”, a-t-il déclaré. “Des mandats et des mesures fortes chaque fois que nécessaire pour lutter contre la variante delta.”

De Blasio a également annoncé que la ville de New York déploie une application de passeport vaccinal, appelée « application NYC COVID Safe ». Il l’a comparé à l’application Excelsior de l’État de New York.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.