Darmanin va engager des réductions massives dans le personnel du fisc

Darmanin va engager des réductions massives dans le personnel du fisc

Après avoir longtemps attendu, les promesses d'économies promises par Emmanuel Macron sont maintenant imminentes. En l'absence de publication du rapport «Action publique 2022» qui a alimenté les réflexions, le gouvernement devrait indiquer tout au long de l'été comment il entend réduire les dépenses, ministère par département. Pour montrer l'exemple, l'administration de Bercy inaugurera la procédure. A l'issue du Conseil des ministres, mercredi, le ministre de l'action et des comptes publics, Gérald Darmanin, rencontrera les principaux dirigeants de son administration pour annoncer une restructuration d'une ampleur sans précédent. Comme craignait les syndicats de Bercy après l'élection d'Emmanuel Macron, le ministère de l'Economie et des Finances devrait largement contribuer aux 50.000 suppressions de postes prévues pour la période de cinq ans dans l'Etat. "L'année dernière, nous avions estimé que la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) pourrait souffrir de 18 000 à 20 000 suppressions d'emplois, la direction ne nous a jamais démentie", déplore Anne Guyot Welke, porte-parole du syndicat Solidaires finances publiques. , la disparition de la taxe sur le logement, et finalement la retenue à la source qui va transférer la perception de la taxe professionnelle: toute une série de facteurs conduisent à une réduction du nombre de salariés dans l'administration fiscale. Il a déjà été le principal contributeur à la baisse de la main-d'œuvre de l'Etat au cours des dernières années, avec 2 000 emplois supprimés chaque année, un taux de non-remplacement des retraites d'environ 60%. La tendance va s'accélérer. "Nous pourrions viser des réductions d'effectifs de l'ordre de 4 000 agents par an à partir de 2019", a indiqué la CFDT Finance, dans un communiqué. En réalité, ce rythme, qui implique d'aller au-delà des départs à la retraite (près de 3 500 par an) ne devrait pas être atteint l'année prochaine car l'exécutif doit négocier avec les syndicats de fonctionnaires les conditions des «départs volontaires» évoqués au printemps par Gerald Darmanin. Le nombre de suppressions d'emplois à moyen terme (environ 5 ans, soit au-delà de 2022) devrait être un peu moins de 20 000. Dans un rapport récent, la Cour des comptes a proposé des plans de restructuration pour cette administration, résultat de la fusion, il y a dix ans, de la Direction générale des impôts et de la Direction générale de la comptabilité publique. Le procureur de la Cour des comptes a estimé que la DGFIP pourrait supprimer 30 000 autres emplois, soit 30% de ses effectifs, dans un scénario où elle investirait massivement dans le numérique et reviendrait en profondeur sur ses missions. Ces constatations n'ont pas été retenues par les magistrats dans le rapport final mais elles ont déjà préparé le terrain. Le redressement des transfertsLe comité «Action publique 2022», constitué à l'automne pour proposer des réformes, s'est appuyé sur toute une série de mesures concernant Bercy. Le transfert d'une partie de la récupération douanière à la DGFIP semble avoir lieu, sachant que les agents des douanes conserveraient les taxes les plus importantes par rapport à leurs missions, telles que la TVA extracommunautaire ou le TICPE (taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques). Les trésors, encore nombreux, devraient être regroupés. Dans la même logique, il s'agit d'avoir un seul service des impôts des entreprises et un service pour les particuliers par département, selon la CFDT. Le rapport de la Cour des comptes suggère également de créer un service unique d'enregistrement foncier et de transférer le registre foncier (pour sa partie topographique) à l'Institut national de l'information géographique et forestière (IGN). Propositions qui ont de bonnes chances d'être incluses dans le projet final.Ingrid Feuerstein

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.