Cricket: Summer sizzler - La série de test des Black Caps sur le Pakistan pourrait bien commencer la série de victoires

Les Black Caps ont remporté une victoire célèbre dans la série de tests en déplacement – et ce pourrait être le début d'une série de triomphes de tests.

Une superbe victoire de 123 points sur le Pakistan lors du troisième essai a permis aux Black Caps de remporter la série 2-1, leur première victoire de série à l'extérieur contre le Pakistan depuis l'été 69.

Comme Bryan Adams l'a annoncé, rien ne peut durer éternellement, et cette victoire ne constitue que la quinzième victoire de la série d'essais à l'extérieur des Black Caps – la première en Asie depuis 1984 et la seconde contre une grande nation depuis 1986.

Dans leur première série sous l'entraîneur Gary Stead, les Black Caps ont rebondi après une défaite horrible lors de la deuxième défaite (et une position difficile à mi-parcours dans la troisième), pour battre véritablement le Pakistan le dernier jour, leur permettant de marquer 156 points en quatrième manche. réclamer la victoire.

C’est un exploit de taille, étant donné que le Pakistan sera de loin le défi le plus difficile de la saison, mais il ne peut pas en célébrer beaucoup. C’est un revirement rapide pour les Black Caps, avec le premier de deux essais contre le Sri Lanka. Samedi à la réserve de bassin à Wellington.

Le Sri Lanka vient de remporter une défaite 3-0 en séries face à l'Angleterre, perdant 211 points, 57 points et 42 points. Ce n’est pas comme les anciennes équipes sri-lankaises – Dinesh Chandimal, Dimuth Karunaratne et Angelo Mathews sont de solides batteurs, mais il n’ya pas beaucoup de pedigree ailleurs. Une équipe presque complète a demandé à Mathews de faire 128 pour atteindre 210-9, ce qui est loin d'être prometteur contre un XI néo-zélandais composé de joueurs non sélectionnés pour le devoir de Plunket Shield.

Même en l'absence de Rangana Herath à la retraite, le Sri Lanka a toujours quelques fileuses maniables dirigées par le vétéran Dilruwan Perera, mais dans les conditions favorables à la couture de la Nouvelle-Zélande, leur attaque de la couture ne sera probablement pas à la hauteur.

Il en va probablement de même pour le Bangladesh, que les Black Caps organiseront pour trois tests en février et mars.

Le mois dernier, le Bangladesh a totalement dominé une équipe antillaise, certes pauvre, lors de deux essais et devrait être encore plus difficile que le Sri Lanka. Monimul Haque a été en excellente forme avec la chauve-souris, mais les fileurs ont remporté les 40 guichets lors de leurs victoires de test sur les Antilles, et leur gamme prometteuse d’options de spin ne devrait pas trouver autant d’achat en Nouvelle-Zélande.

Les Black Caps célèbrent. Photo / Getty
Les Black Caps célèbrent. Photo / Getty

En tant que tel, il appartient aux Black Caps de jouer sur des guichets verts tout l'été, avec une attaque de couture stellaire bien supérieure aux couturières adverses. Cependant, cette préférence risque d’entraîner une implication limitée des stars du bowling lors de la troisième victoire d’essai sur le Pakistan.

Ajaz Patel (3-42) et Will Somerville (3-52) ont battu le Pakistan lors de la quatrième manche de la troisième épreuve. Patel a ensuite réalisé son premier match héroïque avec une belle prestation, tandis que Somerville avait fait ses débuts oniriques.

Cependant, il ne restera probablement qu'un seul endroit à gagner pendant la majeure partie de l'été, et le retour des anciens titulaires en poste – Mitchell Santner et Todd Astle – pourrait faire des choix difficiles.

Somerville et Patel peuvent-ils répéter leurs efforts en Nouvelle-Zélande ou ont-ils bénéficié de conditions favorables aux Émirats arabes unis? Ils devraient avoir une chance contre le Sri Lanka, sans que Santner ou Astle soient susceptibles de faire leur retour d’essai avant l’arrivée du Bangladesh, mais le bâton maniable et les talents complets du duo blessé les rendront attrayants pour les sélecteurs, alors qu’Ish Sodhi pourrait pour servir de spécialiste en format court pour l'été à la maison.

Il ne devrait y avoir aucun changement majeur dans la gamme de frappeurs, malgré une parution mitigée dans la série pakistanaise. Le seul batteur parmi les six premiers à ne pas marquer les 50 points dans la série de tests a été le meneur Jeet Raval, qui malgré quelques débuts prometteurs et une moyenne de tests décente (33,86), n'a pas encore prouvé qu'il était une option stable à long terme.

Raval n’a pas obtenu 50 points depuis plus d’un an, mais ses contributions – il en a atteint 30 à chaque test – devraient lui permettre de conserver sa place dans la série au Sri Lanka, tout comme le fait qu’il n’ya pas de remplacement évident, avec Hamish Rutherford le seul joueur qui frappe vraiment à la porte.

Les Black Caps pourraient également appeler un joueur comme Will Young dans l’équipe en tant que couverture. Tom Blundell pourrait laisser la place à Young, qui a fait des courses pour la Nouvelle-Zélande A et pourrait profiter d'un peu de temps dans l'environnement des Black Caps.

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.