Covid-19: l’Italie développe le télétravail et limite l’exploitation des restaurants – Actualités

| |

Selon Giuseppe Conte, les mesures permettront “de faire face à la nouvelle vague de contagions qui affecte durement l’Italie et l’Europe”.

«Nous ne pouvons pas perdre de temps. Nous devons prendre des mesures pour éviter un nouveau confinement généralisé, qui pourrait sérieusement mettre en danger l’économie », a justifié le chef du gouvernement italien, lors d’une conférence de presse, au palais Chigi, siège du gouvernement à Rome.

Le principe est de limiter au maximum les rassemblements, propices à la transmission de l’infection à covid-19, aussi bien dans les espaces publics que privés.

Les restaurants, qui devront indiquer leur capacité maximale à l’étranger, ne peuvent accueillir que six personnes par table et doivent fermer au plus tard à minuit, tandis que les bars à 18h00 s’ils ne disposent pas de service à table.

Le régime de télétravail devrait être étendu à 75% des salariés du secteur public, règle recommandée pour les entreprises privées. Les réunions de travail devraient de préférence avoir lieu par vidéoconférence.

Le télétravail réduira la pression sur les transports publics, ce qui devrait limiter sa capacité, notamment aux heures de pointe, à préserver la distance physique entre les passagers.

L’enseignement à distance sera privilégié, mais, en personne, l’entrée et la sortie des élèves des écoles doivent se faire afin d’éviter les agglomérations.

Les fêtes et foires locales, qui représentent 34 000 emplois et 900 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, sont désormais interdites, tout comme les sports d’équipe amateurs.

Les maires des communes peuvent fermer, à partir de 21h00, des rues ou des lieux où des foules peuvent se former.

L’Italie a enregistré 11 705 nouveaux cas d’infection à la covid-19 au cours des dernières 24 heures, soit près de 800 de plus que samedi, ce qui représente la plus forte augmentation depuis le début de la pandémie, selon les données publiées aujourd’hui par les autorités sanitaires.

Premier pays européen touché par la pandémie, l’Italie compte 36 543 décès parmi les plus de 414 000 cas confirmés d’infection.

Depuis le 7 octobre, le port du masque à l’étranger est obligatoire, exposant les contrevenants à une amende pouvant atteindre 1 000 euros. L’état d’urgence dans le pays a été prolongé jusqu’au 31 janvier.

La pandémie de covid-19 a déjà fait plus de 1,1 million de morts et près de 40 millions de cas d’infection dans le monde, selon un rapport de l’agence de presse française AFP.

En Europe, le plus grand nombre de décès est enregistré au Royaume-Uni (43.646 morts, plus de 722 mille cas), suivi par l’Italie (36.543 morts, plus de 414 mille cas), l’Espagne (33.775 morts, plus de 936 mille cas) et la France (33 392 morts, plus de 867 000 cas).

Previous

Attention, ne pas faire l’amour pendant une longue période pourrait entraîner de graves dommages pour la santé

Les hélicoptères bruyants au-dessus du centre sont irritants: “Que faisons-nous?”

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.