Coupe d'Europe: Montpellier, victoire mixte contre Edimbourg

Coupe d'Europe: Montpellier, victoire mixte contre Edimbourg
©
AFP
/ SYLVAIN THOMAS

Montpellier, l'auteur d'une bonne première période, a partiellement réussi ses débuts en Coupe d'Europe en s'imposant (21-15) aux dépens d'Edimbourg samedi au GGL Stadium, pour l'ouverture de sa 8ème saison européenne.
L'équipe de Vern Cotter s'est emparée de la tête du groupe 5 mais ne bénéficie d'aucun bonus offensif, tandis que les Ecossais quittent l'Hérault avec le bonus défensif.
Pour la première fois en quatre ans, le MHR a débuté avec une campagne continentale réussie, qui est l'un des objectifs de la saison, mais termine ce premier succès avec un avant-goût d'inachevé, laissant le bonus offensif à venir.
"Il y a la victoire, mais nous sommes frustrés parce que nous pouvions et devions faire beaucoup mieux, il était toujours important d'entrer dans la compétition avec une victoire, nous ne pouvons pas être satisfaits, nous devons produire un meilleur rugby et augmenter notre jeu. le capitaine Louis Picamoles.
Une semaine après un match du Top 14 qui s'est terminé devant Toulon (29-17), placé dans leur pool de Coupe d'Europe et qu'ils retrouveront en décembre, les partenaires de Louis Picamoles ont aligné une quatrième victoire consécutive.
"Nous avons coulé …"
Avec les blessures combinées d'Aaron Cruden, François Steyn et Johan Goosen, qui s'est blessé à la cheville la semaine dernière devant le RCT, le demi de mêlée sud-africain Ruan Pienaar a été plutôt bon à l'ouverture.
Montpellier a bouclé la première période en donnant le rythme et en déplaçant le jeu pour marquer trois essais sur ses trois-quarts. L'arrière Henry Immelman (6ème), l'ailier international Benjamin Fall (32ème) concluant une bonne attaque, et le jeune ailier Gabriel Ngandebe, à la réception d'un coup de pied de Pienaar (36ème), ont mis le MHR sur la bonne voie.
"Nous devons développer le jeu que nous avons vu pendant les 20 premières minutes et le maintenir pendant 80 minutes. Nous sommes déçus de cela, nous avons été bons dans le jeu, mais nous avons bien joué." je suis descendu ", a déclaré Vern. Cotter.
Embarrassé au contact et privé le plus souvent de ballons, Montpellier subit l'ascension d'Édimbourg au cours de la deuxième période. Réduit à quatorze à la suite d'une exclusion temporaire de la prostituée Bismarck Du Plessis (48e), le MHR a concédé à une tentative de l'ailier Dougie Fife (59e), puis a bouclé la correction à dix minutes de la fin lorsque l'arbitre anglais Wayne Barnes a refusé les écossais. Le premier remplaçant, Jaco van der Walt, s’est effondré, mais l’arbitre a considéré le progrès de Simon Berghan comme un obstacle et a sauvé Montpellier.
Et sur l'action ultime du match, Montpellier aurait pu s'emparer du bonus offensif, mais le centre international de troisième ligne Louis Picamoles a échoué juste avant la ligne.
13/10/2018 20:18:40 –
Montpellier (AFP) –
© 2018 AFP

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.