"Corps politique": Nouvelle "bataille de poignée de main" entre Trump et Macron

pays étrangers

"La politique du corps" Nouveau "Handshake Battle" entre Trump et Macron

| Temps de lecture: 3 minutes

La vidéo n'a pas pu être lue.
Veuillez réessayer plus tard.

Trump a mal compris les Français, disent-ils

Mais pas de querelles au tout début des célébrations de la fin de la Première Guerre mondiale, il y a cent ans. Macron tapote amicalement son invité par le bras. Ils discutent à propos de l'OTAN, tous deux lèvent les pouces.

Le président français Macron a reçu son homologue américain Trump. Sur un aspect marginal, les réunions des deux sont toujours très soigneusement considérées: qui prévaut quand on se serre la main?

Onald Trump est connu pour sa poignée de main agressive. Le journal britannique Guardian a déjà écrit sur la "bataille de la poignée de main" du président américain. En France, le président Emmanuel Macron Trump aurait pu retrouver son maître. Rencontre avec Trump au palais de l'Elyséal samedi, le Français a littéralement écrasé la main de son visiteur d'outre-mer, comme indiqué sur les photos. Ironiquement, les doigts de Macron saisissent la main de Trump, qui se plisse sous la pression. Trump a les doigts écartés, comme s'il voulait se laisser aller.

La puissante poignée de main de Trump et Macron

La puissante poignée de main de Trump et Macron

Source: REUTERS

Ce n'est pas la première "bataille de poignée de main" entre les deux présidents – ni le premier point pour Macron dans ce concours de domination non officiel. Lors du sommet du G-7 au Canada en juin dernier, Macron a serré la main de Trump afin que l'empreinte blanche du Français soit visible dans la main de l'américain. Et déjà lors de la première réunion des deux présidents en mai 2017 à Bruxelles, les poignées de main spectaculaires étaient le sujet.

Le Washington Post a écrit: "Les deux hommes se sont serré la main pendant six longues secondes. Leurs doigts sont devenus blancs, leurs mâchoires se sont serrées et leur visage s'est contracté. Trump a attaqué le premier, mais a ensuite tenté de se laisser aller deux fois." l'Américain n'était pas le seul homme Alpha dans la pièce. Le Guardian a déclaré Macron vainqueur de cette "bataille de poignée de main".

Nouvelle forme de "politique corporelle"

Six secondes se serrant la main? C'était juste le début. Lorsque Macron Trump est arrivé à Paris en juillet 2017, les hommes se sont serré la main pendant près de 30 secondes alors qu'ils se promenaient avec leurs femmes sur les Champs-Élysées. La chaîne américaine CNN a examiné la poignée de main lors d'une seconde analyse et a vu l'avantage de Macron, Trump. Macron tenait même la main de Trump fermement, alors qu'il saluait Brigitte Macron avec des baisers et lui serrait la main. Celle de gauche était nécessairement tenue, celle de l'hôte finalement arrêtée. "Triple poignée de main", a commenté CNN. "Putain de merde."

En avril de cette année, Macron était en visite d'État à la Maison Blanche. Un baiser sur la joue a été suivi d'une poignée de main estimée par le radiodiffuseur américain NBC à environ cinq secondes (aucun gagnant n'a été appelé). Les deux hommes s'embrassèrent, se tapotèrent le dos et se tenèrent la main. "Il y avait tellement de choses à toucher", se demandait le Washington Post. NBC y a vu une nouvelle forme de "politique corporelle" et a certifié le président américain: "Trump donne à la diplomatie avec Macron une" touche "personnelle."

lire aussi

Emmanuel Macron et Donald Trump

"Sommet de la seconde guerre mondiale" à Paris

Également samedi à l’Élysée, il y avait plus de contacts corporels qu’une simple poignée de main, Macron agrippa le genou et le coude de Trump. Aussi physique qu’en avril à la Maison Blanche, mais au moins la partie publique de la réunion ne l’était pas. Peut-être Macron était-il irrité par un Tweet Trumps, les Américains ayant critiqué son hôte peu après son arrivée à Paris. La relation s’est peut-être aussi un peu calmée à cause des diverses attaques de Trump contre l’UE.

Pour la chancelière fédérale Angela Merkel Trump, les relations étaient toujours cool. Quand Merkel était à la Maison Blanche en mars dernier, il lui a adressé un geste de salut. Dans le bureau ovale, le président américain au caractère colérique a ignoré les demandes des photographes de serrer la main de Merkel pour les appareils photo. Il n'a même pas répondu à la chancelière lorsqu'elle lui a demandé: "Voulez-vous une poignée de main?"

Samedi, les Américains à l’Élysée ont au moins eu une petite revanche sur la main française écrasée, bien que ce n’était certainement pas leur intention: la voiture de société blindée de la société Trump stationnée si malheureuse devant le siège de Macrons dans la zone d'entrée. L’endroit situé directement devant les escaliers de l’entrée n’est pas un parking, pas même pour les voitures des invités de l’État. Le personnel de l'Elysées Palace a finalement fermé la porte.

,

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.