Corps d'homme et 2 enfants trouvés dans l'est de Montréal

0
23

La police de Montréal enquête sur un père et ses deux enfants âgés de sept et cinq ans qui ont été retrouvés morts dans une maison de l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

La mère des enfants a retrouvé les corps après son retour du travail mardi. L'un des enfants était au sous-sol et l'autre au premier étage.

L'homme, 40 ans, a été retrouvé mort dans une chambre à l'étage.

La police de Montréal enquête sur la possibilité qu'il ait tué ses deux enfants avant de se suicider.

La section des crimes majeurs du département de police est sur les lieux mercredi et examine avec soin les preuves dans chaque pièce.

Ils discuteront également avec les familles et les amis des victimes ainsi que les voisins pour mieux comprendre les circonstances entourant les décès.

"Les enquêteurs resteront presque toute la journée aujourd'hui", a déclaré le porte-parole de la police de Montréal, Const. Manuel Couture.

"Cela va être une longue enquête parce que c'est une scène complexe à l'intérieur de la maison."

La police de Montréal a été appelée à la maison de deux étages située sur un terrain d'angle, à l'intersection de la rue Curatteau et de l'avenue Pierre-de-Coubertin, juste à l'est de l'autoroute 25, vers 21 heures.

"Lorsque la police est arrivée sur les lieux, elle a retrouvé le corps d'un homme de 40 ans et le corps de deux enfants", a déclaré Couture. "La mort des trois personnes a été confirmée sur les lieux."

Chaque fois que des policiers réagissent à des incidents violents, c'est émotionnellement difficile, a dit Couture, mais c'est particulièrement difficile quand des enfants sont impliqués.

Après avoir rencontré leur commandant, des services professionnels ont immédiatement été mis à la disposition des officiers qui ont été les premiers sur les lieux, a-t-il déclaré. Ces services seront disponibles pour les officiers selon les besoins, a-t-il déclaré.

Const. Manuel Couture de la police de Montréal a déclaré que des services professionnels avaient été mis à la disposition des policiers qui avaient répondu à l'appel. (Radio-Canada)

Un périmètre a été aménagé autour de la maison tôt mercredi, et on pouvait voir la police entrer et sortir de la petite maison en brique.

Directement à l'avant, le mur du son gris terne bloque le bruit de l'autoroute. La maison est à la limite d'un quartier bordé de maisons similaires, de petits parcs et d'immeubles d'appartements.

Parmi les voisins avec lesquels Radio Montréal a parlé mercredi, aucun ne connaissait les victimes.

Bien que la police pense qu'il s'agissait d'un suicide-meurtre, Couture a déclaré que tous les scénarios faisaient l'objet d'une enquête.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.