Coronavirus: ce qui se passe au Canada mardi

0
21

Le dernier:

Les écoles de l’Ontario ne rouvriront pas cette année scolaire en raison de la menace continue de la pandémie de COVID-19, a annoncé mardi le premier ministre Doug Ford.

“La sécurité de nos enfants est ma priorité absolue”, a déclaré Ford. “Nous ne pouvons pas ouvrir d’écoles pour le moment. Je ne vais pas risquer cela.”

Les élèves de l’Ontario sont hors classe depuis la mi-mars, alors que la province tente de contrôler la pandémie. La province a lancé un portail d’apprentissage en ligne quelques semaines plus tard, et les enseignants ont tenté de poursuivre les cours de diverses manières.

L’annonce du premier ministre intervient alors que l’Ontario et de nombreuses autres régions du Canada commencent à rouvrir, malgré le nombre de morts au pays dépassant les 6 000.

Une personne portant un masque facial passe devant un magasin alors qu’un employé installe une pancarte lors de la réouverture progressive de l’Ontario, mardi à Toronto. (Carlos Osorio / Reuters)

Mardi, l’Ontario permettra aux magasins de détail avec des entrées donnant sur la rue de rouvrir. Les autorités provinciales devraient faire une annonce au sujet du reste de l’année scolaire dans l’après-midi.

La province a également annoncé mardi qu’elle lancerait une commission indépendante dans le système de soins de longue durée de la province à l’automne. Les établissements de soins de longue durée ont été à l’origine de plusieurs éclosions dévastatrices et mortelles en Ontario et dans plusieurs autres provinces, dont le Québec, la Colombie-Britannique, l’Alberta et la Nouvelle-Écosse.

En Colombie-Britannique, les propriétaires de restaurants sont autorisés à ouvrir leurs salles à manger à partir de mardi, mais les clients et les travailleurs souhaitent vivre une expérience différente, les restaurants réduisant leurs capacités et suivant des directives de santé publique renforcées.

Les protocoles incluent le passage à des menus jetables ou à grand tableau, limitant le nombre de personnes à une table et gardant de l’espace entre les clients à différentes tables.

Un barbier travaille sur un client dans un magasin récemment rouvert à Burnaby, en Colombie-Britannique, mardi. (Ben Nelms / CBC)

La D Bonnie Henry, agente provinciale de la santé, a déclaré qu’elle comprenait qu’il y aura de l’anxiété en Colombie-Britannique. passe à sa prochaine phase de réouverture, au cours de laquelle une série d’entreprises ouvriront leurs portes potentiellement pour la première fois depuis plusieurs mois.

“Je dirais:” Vas-y doucement “”, a-t-elle déclaré lundi. Les gens apprennent encore des moyens plus sûrs d’avoir des interactions sociales et de “faire des choses que nous n’avons jamais eu à faire auparavant”.

En Saskatchewan, les magasins, les coiffeurs et les massothérapeutes sont autorisés à ouvrir leurs portes, également avec des restrictions sur le nombre de personnes pouvant se trouver dans un espace et des directives en matière d’hygiène. Les coiffeurs opérant en Saskatchewan, par exemple, devront porter un masque facial, un écran facial et un tablier.

À partir de 18 h ET mardi, le Canada avait 79 112 cas confirmés et présumés de COVID-19, avec 40 063 cas considérés comme récupérés ou résolus. Un décompte des décès de coronavirus par CBC News basé sur les données provinciales, les informations régionales sur la santé et les reportages de CBC s’élève à 6 011.

S’exprimant devant son domicile à Rideau Cottage mardi matin, le Premier ministre Justin Trudeau a déclaré que le Canada et les États-Unis avaient convenu de prolonger leur entente pour garder la frontière fermée aux voyages non essentiels jusqu’au 21 juin en raison de la pandémie de coronavirus.

Les restrictions ont été annoncées le 18 mars et prorogées en avril. Trudeau a déclaré que les dirigeants provinciaux du Canada voulaient clairement poursuivre les mesures.

REGARDER | La frontière entre le Canada et les États-Unis restera fermée pendant encore 30 jours, a déclaré Trudeau:

Le Premier ministre Justin Trudeau a annoncé que la frontière canado-américaine resterait fermée aux voyages non essentiels – en partie parce que les provinces ont exprimé un “désir clair” de la garder fermée en raison du risque de cas de COVID-19 se déplaçant vers le nord. 2:17

La Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a déclaré mardi que même avec une croissance lente de l’épidémie, le Canada n’est “pas sorti du bois – aucun pays ne l’est”.

Mardi soir, plus de 4,8 millions de cas de coronavirus ont été signalés dans le monde, dont plus de 1,5 million aux États-Unis, selon un outil de suivi de l’Université Johns Hopkins. Le nombre de morts cité par l’université de Baltimore s’élève à plus de 321 000 dans le monde, dont plus de 91 000 aux États-Unis.

Le nouveau coronavirus provoque des symptômes légers ou modérés pour la plupart des gens. Pour certains, en particulier les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes de santé existants, cela peut entraîner une maladie plus grave ou la mort. L’Agence de la santé publique du Canada affirme que le risque associé au coronavirus varie d’une communauté à l’autre, “mais étant donné le nombre croissant de cas au Canada, le risque pour les Canadiens est considéré comme élevé”.

Voici ce qui se passe dans les provinces et territoires

Colombie britannique a annoncé un programme de partage des coûts avec le gouvernement fédéral qui offrira une augmentation de salaire en cas de pandémie aux travailleurs de première ligne de la province dans le système de santé, les services sociaux et les services correctionnels.

“Plus de 250 000 travailleurs de première ligne admissibles recevront un salaire temporaire en cas de pandémie, un paiement forfaitaire d’environ 4 $ de l’heure pour une période de 16 semaines, à compter du 15 mars 2020”, a déclaré la B.C. Le ministère des Finances a déclaré dans un communiqué de presse. “Les travailleurs admissibles recevront le paiement directement par l’intermédiaire de leur employeur et n’auront pas à faire de demande.” En savoir plus sur ce qui se passe en Colombie-Britannique

Les esthéticiennes sont séparées des clients avec des panneaux de sécurité en acrylique dans un salon de manucure à Burnaby, en Colombie-Britannique, mardi. (Ben Nelms / CBC)

Alberta fournira 14,2 millions de dollars par mois en financement supplémentaire aux exploitants de centres de soins continus, de maisons de soins infirmiers et de résidences-services pour payer plus de personnel et des nettoyages supplémentaires pendant la pandémie, a déclaré mardi le ministre de la Santé de la province.

Les opérateurs seront tenus de déclarer comment ils dépensent l’argent, a déclaré la province dans un communiqué de presse, et les installations devront restituer l’argent non dépensé à des fins liées aux COVID. Le financement supplémentaire continuera jusqu’à ce que les ordres du médecin hygiéniste en chef de l’Alberta soient levés et sera distribué en coordination avec Alberta Health Services et Alberta Seniors and Housing. Apprenez-en davantage sur ce qui se passe en Alberta.

Saskatchewan autorise les déplacements à destination et en provenance du district administratif du nord de la Saskatchewan, à l’exception du nord-ouest. Les résidents du Nord-Ouest peuvent partir acheter des biens essentiels et à des fins médicales. Apprenez-en davantage sur ce qui se passe en Saskatchewan alors que davantage d’entreprises sont autorisées à rouvrir.

Manitoba souhaite qu’environ 6 250 fonctionnaires prennent cinq jours de congé sans solde pour réduire les coûts pendant la pandémie. Dans une lettre adressée mardi matin aux employés, le gouvernement leur a demandé de prendre cinq jours de congé pour éviter des licenciements temporaires.

La proposition, ainsi que des détails sur les employés qu’elle affecterait, seront discutées à la table de négociation et aux réunions du personnel, a indiqué la lettre envoyée au nom de Michael Richards, secrétaire adjoint du Cabinet, et de Charlene Paquin, commissaire de la fonction publique. Apprenez-en davantage sur ce qui se passe au Manitoba.

Certaines entreprises ontariennes seront autorisées à ouvrir leurs portes mardi après avoir été fermé pendant deux mois afin de ralentir la propagation du coronavirus. La province donne le feu vert aux détaillants, à certains centres sportifs, aux concessionnaires de véhicules et à d’autres entreprises pour reprendre. Apprenez-en davantage sur ce qui se passe en Ontario, où les responsables de la santé ont signalé 427 nouveaux cas mardi.

Un travailleur du commerce de détail est vu à Toronto alors que l’Ontario entame une réouverture progressive mardi. (Evan Mitsui / CBC)

Québec Le directeur de la santé publique, Horacio Arruda, a déclaré mardi que les magasins de détail et les garderies de la grande région de Montréal rouvriront d’ici juin. Mais Arruda a déclaré que si la situation empire au cours des prochaines semaines, la province fermera à nouveau certains secteurs. “Nous rouvrons, mais nous ne relâchons pas la distance sociale”, a déclaré Arruda.

La province a signalé mardi 570 nouveaux cas de COVID-19, le nombre le plus bas depuis le 11 avril, mais le premier ministre François Legault a déclaré qu’il n’était pas temps pour la province de baisser la garde. En savoir plus sur ce qui se passe au Québec.

Mardi, les gens font la queue dans une clinique mobile de dépistage du COVID-19 à Montréal. (Ryan Remiorz / La Presse canadienne)

Le Nouveau-Brunswick n’a signalé aucun nouveau cas mardi, marquant 13 jours consécutifs sans aucun nouveau cas. La province n’a pas de cas actifs, disent les responsables de la santé. En savoir plus sur ce qui se passe au N.B.

La Nouvelle-Écosse a signalé un nouveau cas et un nouveau décès mardi, ce qui porte le total provincial à 1 044 cas, dont 956 jugés récupérés. La province a signalé 56 décès, la majorité de ceux dans un foyer de soins de longue durée d’Halifax, dont le décès annoncé mardi. Apprenez-en davantage sur ce qui se passe en Nouvelle-Écosse.

À l’Île-du-Prince-Édouard, où aucun cas de COVID-19 n’est actif, les personnes atteintes du virus sont invités à donner du plasma pour un essai clinique. En savoir plus sur ce qui se passe sur P.E.I.

Terre-Neuve-et-Labrador n’a eu aucun nouveau cas de coronavirus mardi, marquant 12 jours consécutifs sans nouveau cas dans la province. En savoir plus sur ce qui se passe à N.L.

Territoires du nord-ouest La première ministre Caroline Cochrane a déclaré mardi que sa plus grande inquiétude maintenant que le territoire avait commencé à s’ouvrir était que les gens étendent trop largement leurs bulles sociales, rendant tout traçage potentiel des contacts extrêmement difficile, voire impossible. N.W.T. assoupli certaines restrictions au cours du week-end, notamment en autorisant les rassemblements de petits «cercles d’amis» et la réouverture de certaines entreprises. Apprenez-en davantage sur ce qui se passe dans le Nord.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.