Contrats courts: redressement de l'exécutif

0
15

Le gouvernement présentera un amendement cette semaine pour amender son plan de lutte contre la précarité de l'emploi.
Alors que le projet de loi "avenir professionnel" arrive en session au Sénat mardi, le gouvernement présentera cette semaine un amendement qui modifie profondément son plan controversé de lutte contre l'emploi précaire. Il demandera aux partenaires sociaux de renégocier les règles de l'assurance chômage en septembre dans le but d'aboutir à une réforme au printemps 2019. "LIRE AUSSI – Contrats courts et prêts avantageux pour relancer l'emploi" Tout sera sur table ", explique Aurélien Taché, député du LaREM et rapporteur du texte, quitte donc la menace prévue dans le projet initial d'introduire par décret un bonus-malus sur les cotisations patronales à l'assurance chômage pour lutter contre les contrats à durée déterminée. Il ne s'agit pas non plus de réviser les règles régissant l'accumulation du chômage et des salaires pour les personnes à activité réduite "J'espère que les partenaires sociaux réviseront les règles de l'assurance chômage afin que (…) ) nous pouvons non seulement faire en sorte que "Ils récompensent beaucoup plus la reprise d'activité mais aussi qu'ils encouragent la création d'emplois de qualité", a d'ailleurs annoncé Emmanuel Macron à t du Congrès, quelques jours du sommet social prévu le 17 juillet. Les partenaires sociaux, en particulier les syndicats, qui accusent le président de dénigrer la social-démocratie ont été pris au mot. S'ils acceptent cette négociation, ils devront suivre les orientations du gouvernement, qui seront définies dans un document d'orientation. S'ils refusent, il prendra la main et fera ce qu'il veut. LIRE AUSSI – Le gouvernement lève le ton sur les contrats courts Selon nos informations, le document gouvernemental devrait viser la création du fameux bonus-malus auquel les employeurs ont échappé jusqu'à présent ainsi que les salaires-compensations cumulatifs. Mais pas seulement. L'exécutif envisage une négociation plus large sur toutes les questions relatives à l'assurance chômage (durée de l'indemnisation, montant …). Cela soulève la question d'une révision des règles de compensation actuelles. Le retour promet d'être mouvementé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.