nouvelles (1)

Newsletter

Conflit en Ukraine : les expatriés ukrainiens réunis pour une fête à Mainvilliers

Créée le 19 mars, après le déclenchement de la guerre en Ukraine par l’armée russe le 24 février, l’association ukrainienne comprend aujourd’hui plus d’une centaine d’adhérents d’Eure-et-Loir, mais surtout, elle fédère des centaines de sympathisants.

Vendredi 29 juillet 2022, lors d’une fête en musique, avec des mets d’Ukraine, les participants ont évoqué leur présence à Chartres, comme Anna Orion :

Des spécialités ukrainiennes.
« Près de 400 Ukrainiens vivent en Eure-et-Loir. Je pense que 80 % retourneront dans leur pays à la fin de la guerre. »

vide (vide)

En attendant, ils s’adaptent, dans des hôtels, des logements sociaux ou chez des particuliers.

Massacre de Vinnytsia : une quarantaine de réfugiés ukrainiens et de Chartrains réunis en soutien aux habitants

Apprentissage de la langue française

Les enfants sont scolarisés et les adultes, quasiment que des femmes, s’occupent dans des ateliers de danse, de peinture, de broderie… Mais ils n’oublient pas le passé. « Certains ont besoin d’un soutien psychologique, car ils sont marqués, physiquement, mentalement, où sont choqués par ce qu’ils ont vécu, ou simplement la situation », explique Anna Orion.

Une amitié russo-ukrainienne, se noue à Chartres dès le plus jeune âge, malgré le conflit

Pour Iryna Byelashko, autre ukrainienne, les expatriés apprécient l’accueil et la solidarité malgré « une grande difficulté d’apprentissage de la langue française. » La fête devait durer une partie de la soirée pour permettre aux Ukrainiens de se retrouver, notamment entre eux, et de partager des moments de joie.

Thierry Delaunay

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT