Concours assez nouveau pour le 2e arrondissement de la ville | Actualités, Sports, Emplois

| |

OBSERVER file photo La facturation de Dunkerque fait l’objet d’un examen minutieux par le bureau du contrôleur de l’État.

Pour la première fois, Marty Bamonto fait face à un défi le jour des élections pour son siège au Conseil commun de Dunkerque.

Le conseiller municipal de Second Ward s’est présenté sans opposition en 2015, 2017 et 2019. Cette année, le démocrate sera en course contre la républicaine Linda Stolinski pour le poste.

L’OBSERVATEUR a demandé à tous les candidats au Conseil Commun de répondre à trois questions. Les réponses de Bamonto et Stolinski suivent.

Question 1 : Pourquoi êtes-vous candidat au Conseil Commun ?

Marty Bamonto : Cela peut sembler ringard, mais je suis né et j’ai grandi dans la ville de Dunkerque et j’aime profondément ma ville natale. Au cours des six dernières années, ce fut un grand honneur de servir les gens de notre ville et je veux continuer à faire partie de l’avancement de notre communauté.

Mon expérience, en tant qu’ancien président du comité du personnel et président actuel du comité des finances, m’a permis d’acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour assumer un rôle de leadership plus important au sein du prochain conseil.

Au cours de mon mandat, nous avons retiré le Fonds pour les eaux usées de la ville d’être dans le rouge et l’avons transformé en le plus sain de nos trois fonds. Je suis également particulièrement fier de mon soutien à l’initiative d’éclairage DEL, qui a permis aux contribuables d’économiser des centaines de milliers de dollars.

Linda Stolinski : Je me présente pour le Conseil commun du deuxième quartier parce que j’ai l’impression que personne n’a représenté notre quartier depuis un certain nombre d’années.

L’état de certaines propriétés et rues est terrible. Les résidents du quartier se sont également plaints de sentir leurs plaintes tomber dans l’oreille d’un sourd. Étant à la retraite, j’ai maintenant du temps à consacrer à les aider à régler leurs problèmes.

Question 2 : Quel est le plus gros problème auquel la ville de Dunkerque est confrontée ?

Stolinski : Je pense que le plus gros problème auquel est actuellement confronté Dunkerque est l’infrastructure et le manque de travailleurs pour faire face à l’entretien des rues de la ville et du système d’approvisionnement en eau. Nous avons une main-d’œuvre forte, travailleuse et syndiquée, mais elle est sollicitée à l’extrême. Ils ont besoin de plus d’aide !

Bamonto : Bien qu’il y ait de nombreux problèmes auxquels notre ville doit faire face, le plus grand défi est de faire travailler le conseil et le maire en équipe. Au cours de mes quatre premières années au conseil, nous avons travaillé ensemble pour améliorer notre grande ville.

Malheureusement, au cours des deux dernières années, cet esprit de coopération a fait défaut. Nous devons tous mettre la politique de côté et faire ce qui est juste pour les habitants et les contribuables de Dunkerque.

Question 3 : Si vous êtes élu, que voulez-vous accomplir ?

Bamonto : En tant que membre le plus ancien du conseil communal, j’aimerais assumer un rôle de leadership plus important et utiliser mon expérience pour établir un partenariat de travail entre le conseil et le maire. Il s’agit d’une élection charnière pour Dunkerque, et nous devons tous travailler ensemble et prendre des décisions qui sont dans le meilleur intérêt de notre ville. Retour au Progrès pour tous à Dunkerque.

Stolinski : Je veux aider les contribuables de Dunkerque qui ont des problèmes à obtenir des résultats ! Je veux améliorer la qualité de vie dans cette ville. J’aimerais voir les gens qui roulent dans la ville avec de la musique à fond et les voitures bruyantes condamnées à une amende. Je veux aussi que les propriétaires et les locataires soient tenus responsables de l’état de leurs propriétés.

Les dernières nouvelles d’aujourd’hui et plus dans votre boîte de réception

.

Previous

La science médico-légale et le débat sur les écoles à charte en ce matin de Virginie-Occidentale

Chambre veut des éclaircissements sur le lobby des éoliennes au RIVM | Intérieur

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.