Combien de Bulgares ont suffisamment d’économies pour vivre 6 mois sans emploi?

Seuls 10% des Bulgares pourraient faire face à leurs dépenses quotidiennes s’ils perdent leur emploi pendant six mois ou plus. Environ 31% d’entre eux pourraient couvrir leurs dépenses pendant une semaine, et 26,2% d’entre eux seraient en mesure de faire face à cette tâche en un mois s’ils perdaient leur source de revenus.

Ceci montre une étude de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Les données de l’Enquête internationale 2020 sur la littératie financière des adultes montrent qu’une proportion importante de personnes des 26 pays inclus dans l’étude ne sont pas suffisamment préparées financièrement à un éventuel choc économique.

Selon les réponses des 125 787 personnes incluses dans les enquêtes, 42% d’entre elles s’inquiètent de savoir si elles seront en mesure de couvrir leurs dépenses et 40% admettent qu’elles ont peur de leur situation financière.

Au total, 28% des répondants estiment qu’ils dureraient une semaine s’ils perdaient leur emploi, 25% pensent qu’ils travailleraient dans un délai d’un mois et 18% pensent qu’ils pourront couvrir leurs dépenses dans les 6 prochains mois. .

La source: OISR

Combien de Bulgares paient leurs factures à temps et combien n’ont pas pu couvrir leurs dépenses l’année dernière?

L’OCDE souligne que 74% des Bulgares interrogés admettent qu’ils font attention à la façon dont ils dépensent leur argent et considèrent attentivement leurs achats. À cet égard, notre pays est en retard sur de nombreux pays de la catégorie des revenus les plus faibles, comme la Macédoine du Nord et le Monténégro.

D’un autre côté, les Bulgares sont plus prudents dans leurs dépenses que la plupart des membres européens d’Europe centrale et orientale, ainsi que les Européens de l’Ouest.

Photo 496186

La source: OISR

Un pourcentage relativement élevé de répondants de notre pays indiquent qu’ils parviennent à payer leurs factures à temps – 83,3% des répondants. En comparaison, cela s’applique à environ 80% des Tchèques et des Hongrois, 73% des Croates et seulement 66 et 50% des Italiens et des Allemands.

Parallèlement, plus de la moitié des Bulgares interrogés admettent que leurs dépenses au cours de l’année écoulée ont dépassé leurs revenus. Cela est particulièrement vrai pour les répondants du Pérou, de la Moldavie, de l’Indonésie, de la Colombie et de la Géorgie. En revanche, moins de 20% des Allemands, des Tchèques, des Autrichiens, des Polonais et des Coréens admettent avoir le même problème.

Photo 496184

La source: OISR

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.