nouvelles (1)

Newsletter

Cinq faits sur le MotoGP espagnol – Bagnaia parfaite jusqu’à ce que tous les constructeurs finissent par être égaux

JORGE GUERRERO/AFP

Le pilote Ducati de Lenovo Francesco Bagnaia prend la tête devant Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha) lors de la sixième course MotoGP espagnole sur le circuit de Jerez, Espagne, le 1er mai 2022

BOLASPORT.COM – Un certain nombre de faits intéressants sont présentés à partir de la sixième course de la série Moto GP Espagne qui a eu lieu sur le circuit de Jerez, Espagne, dimanche (05/01/2022).

Courses Moto GP L’Espagne gagnée par les pilotes Ducati Lenovo, Francesco Bagnaïaqui a finalement remporté sa première victoire de la saison.

Battement de Bagnaia Fabio Quartararo (Énergie de monstre Yamaha) qui était le seul vrai concurrent lors de la course de 25 tours.

Le troisième podium est assuré Aleix Espargaró (Aprilia Racing) qui a remporté la compétition avec Marc Marquez (Repsol Honda) et Jack Miller (Ducati Lenovo).

Sans plus tarder, voici cinq faits intéressants : Moto GP L’Espagne résumée par BolaSport.com.

1. Bagnaia parfaite

La victoire Moto GP L’Espagne n’était pas seulement la première victoire de Bagnaia cette saison, mais aussi le fruit de l’apparence presque parfaite du pilote.

Bagnaia a mené dès le départ et n’a rencontré aucune résistance de Quartararo qui est devenu cette fois son plus grand rival.

Sur le chemin, Bagnaia a signé un nouveau meilleur temps au tour en course Moto GP Espagnol.

Au cinquième tour, Bagnaia a marqué un rythme de 1 minute 37,669 secondes et a battu le précédent record de Quartararo (1:37,770).

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT