Charlotte Cardin remporte trois Junos en pré-diffusion alors que l’histoire s’écrit dans d’autres catégories

Les mains de Charlotte Cardin étaient pleines lors de la cérémonie de pré-diffusion des prix Juno samedi alors qu’elle remportait trois trophées de premier plan.

L’auteure-compositrice-interprète pop montréalaise a été nommée artiste de l’année, tandis que son premier album “Phoenix” a reçu l’album pop de l’année, et sa chanson “Meaningless” a été sélectionnée comme single de l’année.

“Je panique”, a-t-elle déclaré dans les coulisses après avoir compté ses Junos. “Je suis très heureux.”

12

Charlotte Cardin pose pour une photo sur le mur des médias après avoir remporté dans trois catégories différentes lors de la soirée d’ouverture des Juno Awards 2022 au Metro Convention Centre de Toronto, le samedi 14 mai 2022.

LA PRESSE CANADIENNE/ Tijana Martin

22

Charlotte Cardin pose pour une photo sur le tapis rouge lors de la soirée d’ouverture des prix Juno, au Metro Convention Centre de Toronto, le samedi 14 mai 2022.

LA PRESSE CANADIENNE/ Tijana Martin

C’est une triple victoire qui a donné à l’ancien mannequin et finaliste du Top 4 de la version québécoise de “The Voice” un sérieux poids en tant qu’étoile montante canadienne.

L’histoire continue sous la publicité

La majorité des prix Juno sont remis lors de la cérémonie d’ouverture sur invitation de l’industrie de la musique avant la diffusion télévisée de dimanche. Il s’agit de la première soirée Junos en personne depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Cardin a été le toast des Junos depuis qu’elle est apparue comme la meilleure nominée à six reprises, devançant les superstars cinq fois nominées cette année Justin Bieber et The Weeknd, qui ont suivi de près samedi soir avec deux victoires.

LIRE LA SUITE : Charlotte Cardin de Montréal parle de son album pop « profondément personnel »

Abel Tesfaye, né à Toronto, était absent de la cérémonie, mais a remporté l’enregistrement R&B contemporain pour son single “Take My Breath” et auteur-compositeur de l’année pour ses efforts de co-écriture sur trois chansons récentes, dont une avec Kanye West et une autre avec DJ supergroup Mafia maison suédoise.

L’histoire a été écrite dans plusieurs autres catégories alors que Hill Kourkoutis est devenue la première femme à être nominée pour l’ingénieur du son et a prolongé ce moment historique en remportant la victoire. Elle est désormais la seule femme ingénieure du son à gagner depuis la création de la catégorie en 1976.

La gagnante de l’album contemporain adulte Serena Ryder est restée dans la salle de presse pour embrasser chaleureusement la “meilleure amie” Kourkoutis peu de temps après sa victoire révolutionnaire, en lui disant : “Je suis si fière de toi.”

Kourkoutis a dit qu’elle espère que son moment Junos est une autre étape vers l’augmentation du nombre de femmes dans les carrières de production musicale.

L’histoire continue sous la publicité

“Je crois que nous sommes dans une immense période de transition en ce moment”, a-t-elle déclaré.

“Au cours des cinq dernières années, la conversation s’est développée autour de cette question et je vois tellement de jeunes – et même des artistes établis depuis un certain temps – entrer dans la profession de la production.”

LIRE LA SUITE : Nominations aux prix Juno 2022 : la Montréalaise Charlotte Cardin mène avec 6 nominations

À 13 ans, Kairo McLean est devenu le plus jeune lauréat de la catégorie enregistrement reggae de l’année pour son album “Easy Now”.

Vêtu d’un smoking rouge vif que sa mère lui avait acheté, l’adolescent a affiché de nombreux sourires alors qu’il attribuait à des générations d’artistes de reggae, de Bob Marley au Jamaïcain-Canadien Exco Levi, l’avoir inspiré à faire de la musique.

“C’est une étape tellement importante”, a déclaré McLean à propos de la victoire. “Je ne sais pas comment nous allons réussir à le surpasser.”

Et dans la catégorie productrice de l’année, Ebony Oshunrinde a remporté son deuxième prix en autant d’années après être devenue la première femme noire à remporter ce prix en 2021. . Travis Scott)” et “Made a Way (feat. Lil Durk and Future)” de l’artiste de Los Angeles Faze Kaysan.

L’histoire continue sous la publicité

Dans d’autres victoires notables, une réunion déchirante du réalisateur québécois Xavier Dolan et de la puissance vocale Adele pour “Easy on Me” a reçu le clip vidéo de l’année. Le duo avait déjà remporté un Juno en 2016 pour leur première collaboration sur les visuels en noir et blanc de “Hello”.

Dolan était absent de la cérémonie, tout comme plusieurs des autres gagnants, dont Charmaine dont “Bold” a été choisi comme single de rap de l’année et Kaytranada, le Montréalais d’origine Louis Celestin, qui a émergé le gagnant de l’enregistrement de danse de l’année pour son single “Mise en garde.”

Les gagnants de l’album rock de l’année, les Beaches, n’ont pas pu accepter leur prix pour « Sisters Not Twins (The Professional Lovers Album) » parce qu’ils se produisaient lors d’un spectacle à Guelph, en Ontario.

Parmi les autres gagnants, mentionnons le trio rock torontois Monowhales, qui a été nommé groupe révolutionnaire, et Savannah Re, dont « 24hrs » a reçu l’enregistrement R&B/soul traditionnel de l’année.

Allison Russell a empoché le prix de l’album de racines contemporaines pour “Outside Child”, une réflexion sur son éducation abusive à Montréal, tandis que Brett Kissel a remporté l’album country pour “What is Life?”

Le prix du single de danse underground nouvellement créé de l’année a été décerné à HNTR, prononcé “chasseur”, pour sa chanson “Shadows in the Dark”, avec Elliot Moss.

Et le poète torontois Mustafa Ahmed a choisi l’album alternatif de l’année pour « When Smoke Rises », inspiré en partie par la vie et la mort de plusieurs amis de la communauté de Regent Park à Toronto. Il est le premier Black Muslim à remporter la catégorie, un point qu’il a soulevé avant d’élargir rapidement le sujet aux autres premières historiques de la soirée.

L’histoire continue sous la publicité

“Je pense qu’être le premier de tout devrait maintenant être critiqué plus que célébré”, a-t-il déclaré sous les applaudissements du public.

Une autre première aura lieu lors de la diffusion des prix Juno dimanche lorsque Deborah Cox deviendra la seule femme noire à être intronisée au Panthéon de la musique canadienne depuis sa création en 1978 et la deuxième musicienne noire, après Oscar Peterson lors de l’année inaugurale.

Les Junos seront diffusés dimanche sur la scène Budweiser de Toronto, animés par la vedette de « Shang-Chi », Simu Liu.

© 2022 La Presse Canadienne

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

403 Interdit

403 Interdit Pardon. Cette adresse IP [95.216.67.33] est maintenant bloqué. L’adresse IP bloquée est celle que vous utilisez là où vous vous trouvez actuellement. Si

ADVERTISEMENT