Home » “C’est totalement sûr” – HSE encourage les parents à vacciner leurs enfants

“C’est totalement sûr” – HSE encourage les parents à vacciner leurs enfants

by Nouvelles

Le HSE appelle les parents à continuer de protéger leurs enfants contre les maladies évitables telles que la rougeole, la coqueluche, la méningite et le VPH, entre autres, alors que le programme de vaccination HSE commence dans les écoles du pays à partir du 27 septembre.

Le Dr Lucy Jessop, directrice de la santé publique, HSE National Immunization Office, explique : « Les écoles enverront des kits de consentement à la vaccination à domicile pour les étudiants de première année et les nourrissons juniors. Nous demandons aux parents de garder un œil sur ceux-ci et les exhortons à les rapporter à l’école, en consentant à la vaccination de leur enfant. Un parent ou tuteur légal peut signer le formulaire de consentement. La vaccination est d’une importance vitale pour protéger les enfants contre les maladies évitables telles que la rougeole, la coqueluche et la méningite, entre autres.

Si un parent ou un tuteur a consenti à ce que son enfant reçoive 4 en 1, ROR, HPV, Tdap ou MenACWY depuis le début de la pandémie de COVID-19 mais n’a pas fait vacciner son enfant en raison de restrictions ou de l’obligation de s’isoler/ cocon, ils peuvent encore être vaccinés. Ils peuvent contacter l’équipe de l’école pour convenir d’un rendez-vous. Les coordonnées sont disponibles sur le site Internet du HSE.

“Aucun intervalle n’est nécessaire entre l’obtention du vaccin COVID-19 et un vaccin scolaire. Nous tenons à assurer les parents qu’il est totalement sûr pour votre enfant de recevoir ces vaccins à proximité ou même le même jour », poursuit le Dr Lucy Jessop.

École primaire – 4 en 1 et vaccin ROR

Lorsqu’un enfant est en Junior Infant, il lui sera proposé deux vaccins : le rappel 4 en 1 pour se protéger contre la diphtérie, la polio, le tétanos et la coqueluche (coqueluche) ; et une deuxième dose du vaccin ROR pour protéger contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. En savoir plus sur le programme scolaire 4 en 1 et MMR ici.

École secondaire – Vaccins HPV, Tdap et MenACWY

Tous les élèves entrant en première année du secondaire se verront offrir un vaccin de rappel non vivant contre le tétanos, la diphtérie à faible dose et la coqueluche (coqueluche) à faible dose et une dose de rappel du vaccin non vivant contre le méningocoque ACWY (MenACWY) qui protège les adolescents d’une infection à méningocoques des groupes A, C, W et Y menaçant le pronostic vital. Le vaccin non vivant contre le VPH (virus du papillome humain) sera également proposé. Le vaccin contre le VPH protège contre presque tous les cas de cancer du col de l’utérus, 7 cancers vaginaux sur 10 et 5 cancers vulvaires sur 10, 9 cancers anaux sur 10 liés au VPH et 9 cas de verrues génitales sur 10. Deux doses du vaccin contre le VPH sont habituellement administrées à 0 et 6 mois.

Les vaccins scolaires sont normalement administrés dans les écoles par les équipes de vaccination scolaire du HSE. Le programme de vaccination scolaire HSE peut devoir être effectué dans un lieu différent ou peut être retardé en raison de COVID-19. Le HSE essaiera de minimiser ces changements, ont-ils déclaré.

En Irlande, tous les vaccins recommandés dans le programme de vaccination de l’école sont gratuits. En savoir plus sur les différents vaccins et les programmes scolaires sur le site HSE :

Pour plus d’informations, visitez le site Web de l’Office national de vaccination www.immunisation.fr

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.