Célébration de la Journée mondiale des réfugiés dans le nord du Nevada

RENO, Nevada (KOLO) – Le 20 juin 2022 est la Journée mondiale des réfugiés, une journée consacrée à la sensibilisation et au soutien de ceux qui ont été forcés de quitter leur pays d’origine pour échapper à des situations dangereuses comme la guerre, la persécution ou une catastrophe naturelle. Au cours du week-end, le Centre international du nord du Nevada organisé un événement spécial pour les réfugiés de notre communauté.

“Nous célébrons la résilience des plus de 400 personnes que nous avons réinstallées dans le nord du Nevada depuis 2016”, a déclaré Carina Brown, Ph.D., directrice exécutive du NNIC.

Lors de la célébration de la Journée mondiale des réfugiés de samedi organisée par l’organisation, les réfugiés se sont adressés à la foule, partageant les récits de leurs voyages. Des réfugiés, dont Luka Bwaye, qui a déménagé à Reno en 2018 avec sa famille depuis un camp de réfugiés en Afrique.

“Quand nous étions dans un camp de réfugiés, la nourriture n’était pas promise, nous devions recevoir de la nourriture tous les mois et quand elle n’était pas disponible, nous devions attendre, et l’eau était aussi un problème, et certaines personnes devaient parfois marcher un mile pour aller chercher de l’eau “, a déclaré Bwaye.

Lorsque Luka est finalement arrivé à Reno, il s’est inscrit au lycée Wooster, sans connaître un mot d’anglais, mais grâce à sa résilience, il a quand même trouvé un moyen.

“A WHS, j’ai décidé de rejoindre l’athlétisme afin de m’aider à améliorer mon anglais”, a déclaré Bwaye.

Il passait également ses journées après la pratique à la bibliothèque pour s’immerger dans la langue anglaise.

Maintenant, il entame sa deuxième année à l’UNR avec un 3.5 GPA, étudiant la santé publique et les études prémédicales.

“La seule chose que je peux dire, c’est merci, car je ne peux rien faire pour rembourser ce qu’ils ont fait pour moi et ma famille, et pour tous les réfugiés, car ils ont changé beaucoup de vies et aidé beaucoup de personnes », a déclaré Bwaye.

Un besoin d’aide toujours présent, « Au cours des 6 derniers mois, nous avons réinstallé 150 Afghans, et maintenant nous passons aux Ukrainiens », a déclaré Brown.

Pour en savoir plus sur NNIC, cliquez sur ici.

Copyright 2022 KOLO. Tous les droits sont réservés.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT