nouvelles (1)

Newsletter

“Ce n’est tout simplement pas du cricket”: Jakhar critique Sidhu pour sa démission

Le chef du Congrès, Sunil Jakhar, a dénoncé mardi Navjot Singh Sidhu à propos de sa démission en tant que chef d’unité du Pendjab et a déclaré que “ce qui est compromis, c’est la confiance que lui accordent les dirigeants du Congrès”.

Sidhu, un joueur de cricket devenu homme politique, a provoqué la surprise avec sa démission en tant que chef du Congrès du Pendjab mardi.

“Ce n’est tout simplement pas du cricket ! Ce qui est compromis dans tout cet ‘épisode’, c’est la foi placée dans le président (sortant ?) du PCC par la direction du Congrès. Aucune démagogie ne peut justifier cet abus de confiance plaçant ses bienfaiteurs dans une situation particulière, “, a déclaré Jakhar dans un tweet.

Sidhu avait remplacé Sunil Jhakhar en tant que chef du PCC en juillet de cette année.

Un ministre et trois dirigeants du Congrès, considérés comme proches de Navjot Singh Sidhu, ont également démissionné de leurs fonctions mardi.

Sidhu a annoncé sa démission sur Twitter.

“L’effondrement du caractère d’un homme découle du compromis, je ne peux jamais faire de compromis sur l’avenir du Pendjab et l’agenda pour le bien-être du Pendjab. Par conséquent, je démissionne en tant que président du Comité du Congrès du Pendjab Pradesh. Je continuerai à servir le Congrès “, a déclaré Sidhu dans sa lettre à la chef du parti Sonia Gandhi.

Il n’a pas précisé le “coin du compromis”.

Le Congrès du Pendjab continue de faire face à des problèmes avec seulement quelques mois pour les élections législatives.

.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT