CDC Afrique : La thésaurisation des vaccins pendant le Covid-19 ne se répète pas dans les cas de monkeypox

Une infection virale bénigne, la variole du singe, est endémique dans un certain nombre de pays africains.

REPUBLIKA.CO.ID, JOHANNESBURG — Le directeur par intérim des Centres africains de prévention et de contrôle des maladies (CDC Afrique), Ahmed Ogwell Ouma, espère Stockage de vaccins pendant la pandémie de Covid-19, il ne se répétera pas dans l’épidémie variole du singe à l’heure actuelle. Une infection virale bénigne, le monkeypox, est endémique dans un certain nombre de pays africains tels que le Cameroun, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo et le Nigéria.

Plus de 200 cas suspects et confirmés de monkeypox ont été détectés dans au moins 19 pays depuis début mai et la plupart d’entre eux ont été signalés en Europe. “Les vaccins doivent être distribués là où ils sont le plus nécessaires et équitablement, donc c’est basé sur le risque, et non sur qui peut se le permettre”, a déclaré Ahmed.

“Nous nous coordonnons avec tous les pays membres du continent africain pour accroître la surveillance contre le monkeypox”, a-t-il déclaré.

Il a également demandé au grand public de ne pas se faire vacciner s’il ne risquait pas de contracter le virus, car cela supprimerait l’approvisionnement des personnes dans le besoin. la fourniture vaccin contre la variole actuellement disponibles seront prioritaires pour les agents de santé et les zones signalant des cas confirmés, a déclaré Ouma.

“La première priorité est les agents de santé en première ligne, puis les communautés touchées où l’épidémie a été décrite pour la première fois, avant d’atteindre le grand public”, a-t-il déclaré.

“Nous n’avons pas encore assez de préparation pour le grand public”, a-t-il déclaré.

source : Antara/Reuters

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT