Carthagène, dans le classement des ports

| |

Dans le classement annuel de Lloyd’s List, un service d’information commerciale spécialisé, un seul groupe portuaire colombien figure dans le Top 100 des plus grands ports à conteneurs du monde: Grupo Puerto de Cartagena (GPC).

Dans le classement exigeant et prestigieux des 100 plus grands ports à conteneurs du monde, il n’y en a que 9 en Amérique latine et dans les Caraïbes; Et pour la fierté de Carthagène, la seule case pour la Colombie, numéro 60, est pour les terminaux de la Groupe du port de Carthagène, via Contecar et SPRC.

C’est le classement One Hundred Ports 2020, préparé par Lloyd’s List, où ces terminaux a augmenté de cinq positions par rapport à la mesure de 2019, avec une croissance en pourcentage de 8,9%.

Cette liste, considérée comme l’élite des installations portuaires mondiales, est dirigée par trois ports asiatiques: Shanghai (Chine), Singapour (Singapour) et Ningbo-Zhaushan (Chine).

Dans Amérique latine et Caraïbes les mieux placés sont: Colón (Panama), position 42; Santos (Brésil), 43 ans; Manzanillo (Mexique), 59 ans; Carthagène (Colombie), 60 ans; Balboa (Panama), 66 ans; Callao (Pérou), 83 ans; San Antonio (Chili), 97 ans; Guayaquil (Équateur), 98 et Kingston (Jamaïque), 99. Six variables prennent en compte ce classement pour leur élaboration annuelle: «nombre d’entreprises qui font du commerce extérieur, nombre de services qui arrivent aux ports, connexions directes sans transbordement, nombre des escales par mois, taille des navires et capacité des navires en nombre de conteneurs ».

bronzer reconnaissance exceptionnelle méritait la réaction d’Alfonso Salas, le directeur de la Groupe du port de Carthagène qui a déclaré: «Depuis 2017, le port de Carthagène est le port avec la plus grande connectivité des Caraïbes et d’Amérique latine. Ceci est de la plus haute importance car plus que jamais les ports devront garantir la reprise des chaînes d’approvisionnement mondiales après le COVID-19 et la connectivité qu’offrent les ports sera un facteur clé (…) C’est alors comment, à travers le développement d’une myriade d’avantages, les ports ont créé les scénarios pour que les charges des exportateurs puissent atteindre le monde entier de manière compétitive et comment nos importateurs peuvent créer des avantages grâce au fret moins cher qui découlent de cette connectivité ».

C’est comme ça que ça s’est passé à Carthagène

De l’analyse de l’édition 2020 du Lloyd’s List One Hundred Ports, il ressort que Carthagène avait un rendement de 2995031 EVP en 2019, un Augmentation de 8,9% par rapport à 2018 lors de leur mobilisation: 2749723 EVP.

L’équilibre de cela Top 100 précise que “le total des TEU a augmenté de 2,5% en 2019 sur un an, contre 4,8% de croissance enregistrée en 2018 et 6% de croissance enregistrée en 2017”, indique une publication de Lloyd’s List sur son site Internet.

La croissance de la production de conteneurs s’est généralement fragmentée l’année dernière. Avec une augmentation de moins de 3%, les volumes en Chine ont été considérablement réduits alors que la «guerre commerciale» tit-pour-tat avec la puissance économique des États-Unis a fait des ravages.

Cela a accéléré le mouvement continu du trafic vers d’autres centres de production en Asie.

Cependant, la position dominante de la Chine dans le secteur portuaire montre peu de signes de disparition. Le commerce conteneurisé transitant par la Chine représentait près de 40% du total des EVP, a ajouté le portail.

Il ressort également que «de bons résultats ont été enregistrés à la fois au Moyen-Orient et en Méditerranée, où la croissance moyenne des ports de la région était respectivement de 6,3% et 6,6%». Pour sa part, la croissance des volumes en Europe du Nord, en Amérique du Nord et en Amérique centrale et du Sud a été faible.

Le rapport Lloyd’s List

Dans la revue que le portail Lloyd’s List fait des terminaux du groupe Puerto de Cartagena, il est indiqué:

  • Carthagène a continué à se développer grâce à l’activité croissante de transbordement, son trafic ayant augmenté de 8,9% pour atteindre près de 3 millions d’EVP en 2019.
  • Le plus grand port à conteneurs de Colombie a bénéficié de l’évolution du trafic et des services dans sa région.
  • La nécessité de desservir de plus gros navires a généré de nouveaux volumes d’expédition et a entraîné l’annulation de certains services directs ailleurs dans la région, au profit de Carthagène.
  • Un ancien service du Pacifique sud-américain vers la côte est des États-Unis a été annulé et une partie de ce volume dessert désormais Carthagène.
  • Hapag-Lloyd, CMA-CGM et ONE ont considérablement augmenté leurs opérations de transbordement.
  • Pendant ce temps, Carthagène a augmenté son espace de parc à conteneurs de quatre à 68 hectares.
  • Les améliorations apportées aux quais ont porté à quatre le nombre de navires pouvant desservir 17 000 navires EVP.
  • Le port a agrandi sa station de chargement de conteneurs frigorifiques et ajouté 300 sites frigorifiques, portant son effectif total à près de 4 000 personnes.
  • Son terminal Contecar a investi dans un système de porte automatique à reconnaissance optique de caractères, avec six voies d’entrée et de sortie, entre autres investissements.
  • Plusieurs nouveaux épandeurs Bromma, quatre moissonneuses et d’autres équipements figuraient également sur la liste d’achats du port. Il a acquis deux grues mobiles post-panamax Kone-Gottwald, qui seront livrées fin 2020.
  • Le port a investi 10 millions de dollars l’an dernier pour développer un centre de distribution de 22 000 mètres carrés, qui sert aujourd’hui de plaque tournante à plusieurs entreprises, dont Decathlon.
  • Elle a également installé 6000 panneaux solaires pour couvrir 10% des besoins énergétiques de ses terminaux et continue d’électrifier ses portiques, souligne la publication.

Chiffres 2020

Selon les chiffres du Bulletin statistique du trafic portuaire en Colombie, premier semestre 2020, préparé par la Surintendance des transports, entre janvier et juin de cette année, 2155675 conteneurs ont été mobilisés à travers les différentes zones portuaires du pays. Sur ce chiffre, la zone portuaire de Carthagène a participé avec 1 453 342 EVP, ce qui représentait le 67,4% du total national.

Les deux terminaux du Groupe du port de Carthagène fait état du comportement suivant: Contecar avec 1 026 616 EVP, une participation de 47,7% et une croissance au semestre de 8,5%. De son côté, la Société Portuaire Régionale de Carthagène (SPRC) a mobilisé 390 509 EVP, avec une participation de 18,1% et une variation de 21,3%. En résumé, les deux terminaux GPC ont traité 1 417 125 conteneurs au premier semestre, soit 65,73% du total national. Le pourcentage restant de conteneurs dans la participation de la zone portuaire de Carthagène, soit 1,67%, a été apporté par les autres terminaux de la ville.

Participation du TUE par zones portuaires. Premier semestre 2020 (Paquet source: Supertransport)

  • Carthagène: 67%
  • Buenaventura: 23%
  • Santa Marta: 5%
  • Barranquilla: 3%
  • Turbo: 2%

Total: 2 155675 EVP

.

Previous

Réouverture des commerces sans Premier ministre à Chartres, rumeurs à Châteaudun… Les indiscrétions de la semaine

Les pires cadeaux pour Noël? Ils gardent les choses dans le ménage, selon l’enquête

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.