Camp illégal destiné à «propager Covid-19» démantelé par la police

| |

La garde civile et la police locale de la municipalité de La Orotava, à Ténérife, en Espagne, ont expulsé ce samedi un camp illégal, où 62 personnes ont participé, dont le but était de propager Covid-19.

Ce matin, un appareil de la Garde civile et de la police locale a expulsé la plage de Los Patos, où 62 personnes campaient », il peut être lu dans le compte rendu officiel de la police de La Orotava. “La Garde civile a intercepté une réunion sur la plage, dans le but de propager Covid-19 dans cette zone d’accès interdit.”

Le site en question serait fermé au public en raison du risque de glissements de terrain.

Essayant de faire face à ce que l’on pense être une deuxième vague de Covid-19, le gouvernement canarien a demandé aux forces de sécurité de renforcer le contrôle du respect des mesures préventives dans l’archipel.

Ce n’était pas le premier événement du genre aux îles Canaries. Vendredi dernier, un groupe de 78 personnes a été dispersé par les autorités de la municipalité de Güímar, à Tenerife.

L’Espagne compte 314 362 cas confirmés de Covid-19 et 28 503 morts, le cas le plus inquiétant d’Europe. Selon les autorités sanitaires du pays, il y a 314 cas actifs du nouveau coronavirus aux îles Canaries.

.

Previous

“Je suis libre”: un homme s’est déclaré homosexuel à 90 ans après l’avoir caché depuis l’âge de 12 ans | Société

Giuseppe Marotta, directeur général de l’Inter Milan: La nomination d’André Pirlo est la preuve du geste courageux de la Juventus

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.