Camara: "Les larmes coulaient seules"

Abdul Razzagui Camara doit parler. L'attaquant de 28 ans a vu son rêve se terminer brusquement en août, lorsqu'il a appris qu'un problème cardiaque l'empêcherait de continuer à jouer au football. Formé à Rennes et passé à Angers, il termine sa carrière à Guingamp, où il a réglé ses bagages en 2017.

Invité de l'émission Le Vestiaire diffusée sur RMC Sport, l'ancien international guinéen raconte le voyage vers ce moment douloureux. "Quand j'ai passé les tests habituels, ils m'ont dit qu'il y avait quelque chose de différent. Dans ma tête, j'ai pensé que c'était normal. Ensuite, ils m'ont mis une sonde dans le cœur. Du premier au dernier test, j'ai dû attendre un mois dit Camara. Un jour après la formation, j'étais à la maison, j'allais manger avec mes enfants et un médecin m'a appelé: "Je suis désolé, les cardiologues m'ont dit que c'était malheureusement fini." Je n'ai pas réussi à manger. Je suis allé dans ma chambre, je me suis assis et les larmes coulaient seules. "

Aujourd’hui, Camara admet s’être améliorée après une période très difficile: «j’étais bonne quand je me suis endormie. À mon réveil, je suis retombé dans un cauchemar. C’est impossible de l’accepter, mais je vivre et avancer. "Coeur touchant.
CG

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.