Bruno Genesio (Lyon) a plus vibré qu'au 5-0 la saison dernière

0
4

Publié le 21 janvier 2019 à 00H20 – Mis à jour le 21 janvier 2019 à 00H23

L'écriture

Bruno Genesio était ravi après la victoire aux pinces de l'Olympique Lyonnais à Saint-Etienne dimanche soir (1-2). L'entraîneur lyonnais s'est dit plus excité que lors de la victoire 5-0 en 2017-18.

Bruno Genesio, que ressentez-vous après ce derby gagné à la fin du suspense?

Beaucoup de joie. Nous faisons ce travail pour ce genre d'émotion. Je félicite mes joueurs à qui j'ai dit que nous avions rendez-vous avec nous-mêmes. Et ils étaient au rendez-vous. Dans la victoire 5-0, nous avons eu une fin de match tranquille. C'était comme en 2013, lorsque Briand avait marqué dans le temps additionnel. Ou comme en 2008, lorsque Benzema avait égalisé sur coup franc. C'est une sorte de sauvetage exceptionnel. Ce soir, il y a plus d'émotion que dans le 5-0, mais autant de fierté.

Quels ont été les tournants de ce match selon toi?

C'était un beau derby. Les deux équipes étaient pleinement engagées. Il y a eu quelques arrêts et je pense en particulier à Antho (Lopes) qui a effectué des parades décisives et surtout à la fin de la partie. Il y a eu des mouvements extraordinaires de sang-froid, notamment de Nabil (Fekir) sur le point de penalty. Nous avons eu du succès et un peu plus de chance que Saint-Etienne.

Genesio: "Cet objectif est très important pour Dembélé"

Pourquoi as-tu joué avec quatre défenseurs?

Nous voulions les surprendre un peu. Cela permet également de mettre un système plus offensif, d'utiliser les espaces sur les côtés en apportant le surplus. Cela a bien fonctionné Nous avions vraiment besoin de gagner. À mon avis, ce système nous donne un bon équilibre et nous permettra de gagner trois points dont nous avions vraiment besoin.

Votre coaching s’est révélé gagnant avec les participations de Dembélé et Dubois …

Cela montre que ce groupe a certaines ressources, que ceux qui disposent de moins de temps de jeu n'abandonnent pas. Tout le monde est présent dans le projet collectif. A Toulouse, les trois entrants ont été décisifs. Ce soir, c'est toujours le cas. L’entrée de Moussa Dembélé avait pour objectif d’apporter du poids et de la puissance. Il manque sa première occasion et il aurait pu douter. Mais il met le second, le plus dur. C’est très important pour lui.

A voir aussi:
>>> Jean-Michel Aulas tire sur ses joueurs et Bruno Genesio

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.