Bolt écrase ses rivaux lors du déploiement d’un scooter électrique dans neuf villes en Allemagne

BERLIN, 18 mai (Reuters) – La start-up estonienne Bolt a lancé mardi des services de scooters électriques dans neuf villes allemandes, affirmant que le déploiement était le plus important du genre et défiait ses rivaux avec des prix très bas.

Bolt, anciennement connu sous le nom de Taxify, proposera des trajets pour aussi peu que 0,05 euro (0,06 USD) par minute sans frais de déverrouillage, sous-cotant les concurrents qui facturent généralement 1 euro par trajet plus 15 à 25 centimes d’euros par minute.

«Nous pensons que c’est un prix auquel tout le monde peut vraiment commencer à utiliser le service», a déclaré à Reuters le directeur général et co-fondateur de Bolt, Markus Villig, âgé de 27 ans.

Bolt fait partie d’une génération de startups dites de micromobilité, notamment Tier, Lime et Voi, qui cherchent à remplacer les voitures dans les centres-villes par des transports plus flexibles et durables.

Actif dans plus de 40 pays, Bolt compte déjà 130 000 scooters électriques sur les routes européennes. Il démarre en Allemagne avec une flotte de 15 000 deux-roues à Berlin, Munich, Hambourg, Cologne, Francfort, Nuremberg, Stuttgart, Potsdam et Fürth.

Interrogé sur la manière dont Bolt pouvait rivaliser de manière aussi agressive sur les prix, Villig a déclaré qu’il était en mesure de répartir le coût des services, y compris la grêle, les vélos électriques, la livraison de nourriture et de colis et le partage de voitures sur sa plate-forme technologique.

Bolt vise également à offrir une fiabilité supérieure avec son dernier modèle de scooter Bolt 4, qui est livré avec une conception modulaire, facile à réparer et qui peut être entièrement recyclé.

Plus largement, Bolt envisage d’étendre sa présence dans 150 villes européennes cette année dans le cadre d’une stratégie d’investissement de 100 millions d’euros, qui, selon elle, en ferait le plus grand fournisseur de micromobilité de la région.

Bolt, basé à Talinn, qui a levé 150 millions d’euros fin 2020 auprès d’investisseurs dirigés par D1 Capital Partners, cherchera probablement un soutien supplémentaire plus tard cette année pour profiter d’une croissance «explosive» du marché, a déclaré Villig. (1 $ = 0,8227 euros) (Reportage de Douglas Busvine; Montage par Alexander Smith)

.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT