Boeing va changer le système anti-décrochage dans dix jours

0
14

Boeing devrait modifier en dix jours le système anti-décrochage MCAS impliqué dans l'accident du 737 MAX 8 Lion Air en octobre dernier, a déclaré à l'AFP vendredi deux sources proches du dossier. Ils ont précisé que cela ne présumait pas les causes de l'accident d'Ethiopian Airlines, dont les boîtes noires sont actuellement analysées par les autorités françaises pour tenter d'élucider les causes, même si cette tragédie présente des similitudes avec Lion Air.

Deux accidents en quelques mois. Un 737 MAX 8 exploité par Ethiopian Airlines s'est écrasé dimanche au sud-est d'Addis-Abeba, faisant 157 morts (équipages et passagers), immobilisant l'ensemble de la flotte de 737 MAX 8 et l'autre variante, le 737 MAX 9, le globe. Le Lion Air 737 MAX 8 s'est écrasé en octobre dernier, quelques minutes après le décollage, faisant 189 morts.

Le changement prend environ deux heures par appareil. Les premiers éléments de l’enquête concernaient un dysfonctionnement du système de stabilisation en vol empêchant le décrochage de l’avion, le "MCAS" (système d’augmentation des caractéristiques de manœuvre). Et plusieurs pilotes américains ont également signalé avoir été confrontés à un dysfonctionnement de cet appareil. La FAA, la US Air Regulator, a demandé à Boeing de modifier ce logiciel au plus tard en avril. L’avionneur américain a commencé à développer une solution dans les semaines qui ont suivi l’accident de Lion Air, a déclaré vendredi à l’AFP une des sources. Il serait prêt et le changement prendrait environ deux heures par appareil, a-t-elle ajouté. Contacté par l'AFP, Boeing n'a pas souhaité commenter.

Le constructeur aérospatial a tenu une téléconférence jeudi avec au moins trois entreprises clientes du 737 MAX et leur a communiqué le correctif, a indiqué l'autre source. Il devrait informer les autres clients des compagnies aériennes au début de la semaine prochaine, a-t-elle déclaré. Boeing aimerait commencer à installer le correctif dans environ 10 jours, ont déclaré les deux sources.

Quelle logistique pour faire les changements? Cependant, il y a une question de logistique: les compagnies aériennes clientes doivent-elles restituer l'avion à Boeing ou l'avionneur doit-il se déplacer sur un site choisi par ses clients pour effectuer des modifications? American Airlines, qui exploite 24 exemplaires du 737 MAX 8, a choisi de mettre à jour le logiciel elle-même, a déclaré à l'AFP l'une des sources. Boeing doit lui envoyer le correctif dans les prochains jours. Une troisième source a indiqué à l'AFP que le correctif devait initialement être installé en décembre chez SouthWest Airlines, le plus gros client du 737 MAX 8 avec 34 exemplaires, mais la paralysie d'une partie des services fédéraux ("arrêt") en décembre et janvier les États-Unis ont retardé ce projet.

Aucune des sources n'a été en mesure de dire quel serait le coût de cette solution ou si elle devrait recevoir l'approbation préalable des régulateurs. Selon les estimations des analystes financiers, ce correctif s’élèverait à environ deux millions de dollars par appareil, soit une facture inférieure à un milliard compte tenu du nombre de 737 MAX en circulation – 371 unités selon Boeing.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.