nouvelles (1)

Newsletter

Bilan des performances de Vinicius Junior, Eder Militao et Rodrygo lors de la victoire du Brésil sur la Suisse

Le deuxième match du Brésil dans le groupe G les a vus affronter la Suisse. Avec Danilo blessé, Eder Militao est entré dans le onze de départ en tant qu’arrière droit tandis que Vinicius Junior a conservé sa place sur l’aile gauche. Malgré la blessure de Neymar, Rodrygo n’est pas entré dans le onze, Tite ayant choisi d’être plus conservateur et d’ajouter un milieu de terrain supplémentaire à Fred.

La première mi-temps a été une impasse avec peu d’occasions de part et d’autre. Vinicius a été victime d’une faute deux fois dans les deux premières minutes, il était clair que les Suisses cherchaient à s’imposer physiquement. La meilleure opportunité de but de la mi-temps est revenue à Vini, après que Raphinha ait enroulé un centre de la droite. Vinicius s’est connecté avec la croix, mais a manqué d’intention ou de confiance avec sa touche finale. Au lieu de rediriger ou de fournir une puissance supplémentaire avec sa volée, Vini a simplement touché le ballon et ce fut un arrêt facile pour Sommer. On attendrait plus du Brésilien, surtout avec l’absence de Neymar. Eder Militao a eu du mal avec le ballon, d’autant plus qu’il s’est déplacé plus haut sur le terrain. Le Brésil a dominé la possession, mais Militao n’a pas réussi à fournir un véritable débouché offensif sur la droite.

La seconde mi-temps a vu le Brésil prendre plus de risques et jouer un peu moins conservateur. L’introduction de Rodrygo dès le début de la mi-temps et de Bruno Guimaraes environ 10 minutes plus tard a contribué à fournir une étincelle plus créative au milieu de terrain. Bruno G était au début d’un revirement en Suisse qui a conduit au premier but du Brésil – un but marqué par Vinicius Junior lui-même. L’ailier a été libéré après que la Suisse a retourné le ballon et n’a pas réussi à remporter les défis 50/50 qui ont suivi, laissant Vini libre sur la gauche pour dribbler dans la surface et passer calmement le ballon dans le coin inférieur. Juste au moment où les célébrations du Brésil se terminaient, le but a été rappelé par VAR en raison d’une position de hors-jeu de Richarlison.

Vini était le débouché constant et l’option incontournable pour le Brésil. La Suisse a gardé une forme étroite avec ses quatre arrières et Widmer (arrière droit suisse) se repliait souvent trop loin au centre, donnant à l’équipe brésilienne un espace libre pour jouer Vinicius sur la gauche avec de la place pour courir.

L’impasse a finalement été brisée à la 83e minute après que Casemiro ait lancé une volée dans le coin supérieur. L’objectif a été créé grâce à une interaction dynamique et rapide d’une à deux touches de Vinicius, Rodyrgo et Casemiro – Rodrygo obtenant finalement l’aide via une habile touche extérieure à la botte. C’était une connexion claire avec le Real Madrid entre les trois joueurs. Trois minutes plus tard, Rodrygo a failli marquer le sien, trouvant de l’espace à l’intérieur de la surface pour se mettre sur son pied droit et boucler un tir qui a finalement été sauvé par Sommer.

Le Brésil a maintenant remporté ses deux matches d’ouverture et s’est qualifié pour les huitièmes de finale. Il reste l’un des favoris et tous les trois, Militao, Rodrygo et Vinicius, seront des acteurs importants dans leur marche pour le titre de champion du monde.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Comment les considérations sociales améliorent l’équité et l’efficacité de la restauration des écosystèmes

<div data-thumb="https://scx1.b-cdn.net/csz/news/tmb/2023/opinion-how-social-con.jpg" data-src="https://scx2.b-cdn.net/gfx/news/hires/2023/opinion-how-social-con.jpg" data-sub-html="Summary of action points toward more equitable and effective ecosystem restoration. Credit: Bioscience (2022). DOI : 10.1093/biosci/biac099″> Résumé des points d’action vers une

ADVERTISEMENT