Home » Biden adoucit le ton sur Facebook et appelle à l’action contre la désinformation sur les vaccins

Biden adoucit le ton sur Facebook et appelle à l’action contre la désinformation sur les vaccins

by Nouvelles

WASHINGTON, 19 juillet (Reuters) – Le président américain Joe Biden a adopté un ton plus doux en parlant de Facebook Inc (FB.O) lundi, après avoir déclaré la semaine dernière que la société de médias sociaux “tuait des gens” en permettant la diffusion de fausses informations sur Vaccins contre le covid19.

Biden a déclaré aux journalistes lundi qu’il avait l’intention d’accuser une douzaine d’utilisateurs qui ont diffusé le plus de désinformation sur la plate-forme de médias sociaux, mais pas l’entreprise elle-même.

“Facebook ne tue pas les gens”, a-t-il déclaré. “Ces 12 personnes sont là pour donner de la désinformation. Quiconque l’écoute en souffre. Cela tue des gens. Ce sont de mauvaises informations.”

Il a également déclaré qu’il espérait que Facebook ferait plus pour arrêter la propagation de la désinformation.

Le président américain Joe Biden prononce une allocution sur l’économie à la Maison Blanche à Washington, États-Unis, le 19 juillet 2021. REUTERS/Jonathan Ernst

L’attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, a également tenté de clarifier les propos de Biden. “Nous ne sommes pas dans une guerre ou une bataille avec Facebook, nous sommes dans une bataille contre le virus”, a-t-elle déclaré.

La désinformation COVID-19 s’est propagée pendant la pandémie sur les sites de médias sociaux, notamment Facebook, Twitter et YouTube appartenant à Alphabet (GOOGL.O). Les chercheurs et les législateurs accusent depuis longtemps Facebook de ne pas contrôler le contenu préjudiciable sur ses plateformes.

Interrogé vendredi sur son message à Facebook et à d’autres plateformes de médias sociaux, Biden a répondu: “Ils tuent des gens. … Écoutez, la seule pandémie que nous ayons est parmi les non vaccinés. Et ils tuent des gens.”

Facebook a vivement réagi la semaine dernière, affirmant que 85 % de ses utilisateurs étaient vaccinés ou voulaient l’être. “L’objectif du président Biden était que 70% des Américains soient vaccinés d’ici le 4 juillet. Facebook n’est pas la raison pour laquelle cet objectif a été manqué”, a déclaré Facebook dans un article de blog d’entreprise par Guy Rosen, vice-président de l’entreprise. Lire la suite

La société a introduit des règles contre les fausses déclarations spécifiques sur COVID-19 et les vaccins pour prévenir la maladie, et dit qu’elle fournit aux gens des informations fiables sur ces sujets.

Reportage de Steve Holland et Nandita Bose ; Écriture de Diane Bartz; Montage par Bill Berkrot et Paul Simao

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.