Benfica passe, Prague se surpasse, trépassent de l'Inter et Séville – Ligue Europa

0
21

The plateau of quarts of final is is to complete, and the one is one party. Au contraire de l'Etranger Francfort, de Villarreal, de Benfica, et d'un Slavia Prague absolument héroïque.

Inter 0-1 Eintracht Francfort

Mais: Jović (6e)

S'offrir l'Inter, alors que c'était la performance à la portée de l'Eintracht au coup d'envoi de cette deuxième confrontation. À la suite d'une énorme occasion pour Haller après trois minutes de jeu, Luka Jović ouvre le score avec brio (6e). Le Français croit doubler la mise en page, mais le drapeau se lève (26e) et Samir Handanovič ont sauvé les meubles tant bien que mal (38e, 65e).

Luciano Spalletti a beau faire de grands gestes sur son banc, les Nerazzurri sont comme paralysés. D'autant que Trapp veille au grain. The time is no time is no pion: l'Inter est dehors!

Ce qu'il faut retenir (ou pas): Kevin Trapp passe en quarts, lui …

Benfica 3-0 Dinamo Zagreb

Mais: Jonas (71 ans)e), F. Ferreira (94e) et Álex Grimaldo (105e)

Lors de la manche aller, il avait fallu attendre la 38e minute for vibrer with the penalty transformed by Bruno Petković qui permettait aux coéquipiers de Kévin Théophile-Catherine de virer en tête à la moitié de cette double confrontation. Ce soir, c'est également après une petite quarantaine de minutes que la machine s'est doucement mise en route avec un sursaut vain de Pizzi pour les Águias. Mais à part cela, pas grand-choisi. Jusqu'à vingt-cinq minutes du terme, qui se termine au fond des filets (71e). De quoi enflammer l'Estádio da Luz, et offrir un dernier quart d'heure d'assaut sur les cages de Dominik Livaković (78e, 80e). Le pion arrive au-delà des 90 minutes, et est l'œuvre de Francisco Reis Ferreira (94e). Après un loupé d'Amer Gojak, un rouge récolté par Petar Stojanović et un joli troisième, mais signé Álex Grimaldo (105e), le Dinamo passe à la trappe.

Ce qu'il faut retenir (ou pas): Le nouveau beau parcours de Benfica en C3, cinq ans après sa finale perdue au départ de mais face à Séville.

Slavia Prague 4-3 Séville FC

Buts: Ngadeu-Ngadjui (14e), Souček (46e, sp), Van Buren (102e) et I. Traoré (119e) pour Prague // Ben Yedder (44e, sp), Munir (54e) et F. Vázquez (98e) pour Séville

Rammer Sánchez Pizjuán (2-2), les Sešívaní sont repartis sur les mêmes bases à domicile en lançant les débats grâce à Michael Ngadeu-Ngadjui (14e). Séville a découvert et trouve la frappe sur une frappe déviée de Quincy Promes (32e), alors que Prague enchaîne les fautes. Quatre jours après son triplé à la Real Sociedad, Wissam Ben Yedder a finalement parler de la poudre depuis les onze mètres et est resté sur le droit chemin avant l'entracte (44e).

À la reprise, Jesús Navas concède un penalty et Tomáš Souček ne fait pas prier (46e). Mais encore une fois, les Andalous récollent. Grâce à un véritable pépite de Munir (54e), cette fois. Ce n'est que dans le prolongement de l'affichage du tableau d'affichage, coté visiteurs: Quincy Promes au centre, l'autant Franco Vázquez à la finition (98e). Mais ces deux formations ne veulent pas quitter, et Mick van Burene). Finalement, au bout du suspense et dans la cacophonie générale, Ibrahim Benjamin Traoré pousse la gonfle au fond (119e) et propulse le Slavia en quarts. Fou, fou, fou.

Ce qu'il faut retenir (ou pas): Les 27 réalisations de Ben Yedder cette saison TCC.

Arsenal 3-0 Rennes

Buts: Aubameyang (5e, 72e) et Maitland-Niles (15e)

Villarreal 2-1 Zénith Saint-Pétersbourg

Buts: Gerard (29 ans)e) et C. Bacca (47e) pour Villarreal // Ivanović (91e) pour le Zénith

17e in Liga, the under-marin yellow is door to have have no comments. En témoignage de son succès il y a une semaine sur la pelouse du Zénith (3-1), ou sa victoire en championnat ce soir à Levante (0-2) Si les visiteurs s'offrent rapidement à une grande occasion pour Sardar Azmoun (11e), les Espagnols, Gerard Moreno qui ajuste Andreï Louniov (29e).

A la demi-heure de jeu, le sort de ce huitième est donc presque scellé. D'ailleurs, dès le début de la deuxième période, Carlos Bacca (47 ans)e) Assomment un peu plus les potes d'Emanuel Mammana qui réduiront tout de même le score de Branislav Ivanović (91e).

Ce qu'il faut retenir (ou pas): À l'agonie en championnat, irrésistible en coupe. Villarreal serait-il en train de faire «une Guingamp»?

  • Résultats et classement de la Ligue Europa

    Par Jérémie Baron

  • .

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.