nouvelles (1)

Newsletter

Avis de la Cour sur le plaidoyer contestant la prison à Ansals

Lundi, un tribunal de grande instance avait également infligé une amende de 2,25 crores de roupies aux Ansals. (Déposer)

New Delhi:

Un tribunal de Delhi a demandé mercredi une réponse du gouvernement et de l’Association des victimes de la tragédie d’Uphaar (AVUT) aux appels contestant les peines de 7 ans de prison infligées aux barons de l’immobilier Sushil et Gopal Ansal pour avoir falsifié des preuves dans l’affaire de 1997 de l’incendie du cinéma Uphaar qui avait fait 59 morts.

Sessions supplémentaires Le juge Anil Antil a publié lundi un avis sur le plaidoyer déposé par les frères Ansal contestant leur condamnation et la peine de prison par un tribunal de grande instance.

Le juge a également demandé un rapport au directeur médical de la prison de Tihar après que l’avocat principal PK Dubey, comparaissant pour Gopal Ansal, ait affirmé que son client souffrait de certaines maladies.

Au cours de l’audience, l’accusé s’est opposé au locus de l’AVUT.

Le tribunal des sessions a également ordonné à l’accusé de signifier la copie de l’appel à l’association après que son avocat, l’avocat principal Vikas Pahwa, s’est opposé à leur soumission.

Lundi, un tribunal de grande instance avait également infligé une amende de 2,25 crores de roupies aux Ansals.

Le tribunal avait également infligé une peine de 7 ans de prison chacun à l’ancien personnel du tribunal Dinesh Chand Sharma et deux autres – PP Batra et Anoop Singh – et une amende de trois lakh Rs chacun à leur encontre.

L’affaire est liée à la falsification des preuves dans l’affaire principale de la tragédie de l’incendie dans laquelle les Ansals ont été reconnus coupables et condamnés à une peine de 2 ans de prison par la Cour suprême.

La Cour suprême les a cependant libérés en tenant compte de la peine de prison qu’ils avaient purgée à condition qu’ils paient chacun une amende de 30 crore de roupies, à utiliser pour la construction d’un centre de traumatologie dans la capitale nationale.

(À l’exception du titre, cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de NDTV et est publiée à partir d’un flux syndiqué.)

.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT