Home » Autostrade devient à nouveau publique, Atlantia accepte l’offre des fonds CDP

Autostrade devient à nouveau publique, Atlantia accepte l’offre des fonds CDP

by Nouvelles

Le dossier Aspi franchit la ligne d’arrivée et après 22 ans les autoroutes quittent la galaxie Benetton pour revenir dans l’aile publique. Le conseil d’administration d’Atlantia a donné aujourd’hui le feu vert définitif et accepté l’offre ferme pour l’acquisition de 88,06 % d’Autostrade per l’Italia, présentée par le consortium mené par Cassa Depositi e Prestiti avec les fonds étrangers Blackstone et Macquarie. Une nouvelle étape qui intervient après celle du 31 mai dernier lorsque l’assemblée générale des actionnaires du holding d’infrastructure a donné son feu vert à la proposition du conseil d’administration de céder l’intégralité de la participation détenue dans Autostrade per l’Italia au consortium. En effet, l’assemblée à titre consultatif avait émis un avis favorable avec 86,86% du capital social présent.


Et le conseil d’administration d’Atlantia, tenant compte du vote des actionnaires, a placé la dernière pièce de la transaction en approuvant l’offre et a confié au président Fabio Cerchiai et au directeur général Carlo Bertazzo la finalisation et la signature de l’accord conformément aux date limite pour demain, le 11 juin.

L’accord est soumis aux conditions suspensives qui doivent intervenir au plus tard le 31 mars 2022 (Long Stop Date) ou l’autre date qui sera convenue entre les parties, mais en tout état de cause au plus tard le 30 juin 2022. L’accord de cession prévoit que la clôture ne pourra en aucun cas avoir lieu, même si les conditions sont réunies, avant le 30 novembre 2021.

Un peu moins de trois ans après le drame du pont Morandi et près d’un an après l’accord du Palazzo Chigi, Aspi est prêt à revenir dans la sphère publique. Ce furent des années où les autoroutes Benetton étaient dans l’œil de la tempête avec l’épée de Damoclès de la révocation de la concession. En particulier, au cours des 11 derniers mois, l’opération a voyagé sur des montagnes russes entre des phases d’impasse et souvent proches de l’échec. Il a fallu des mois d’intenses négociations entre les parties pour arriver à la proposition finale qui est arrivée au conseil d’administration d’Atlantia, qui évalue, après le dernier ajustement de 200 millions, 100 % d’Aspi à 9,3 milliards d’euros.

READ  Bodega Aurrera propose par erreur un écran de 10 mille à 10 pesos

Mais que la route était désormais en descente, le conseil d’administration d’Atlantia l’a compris le 30 avril dernier, qui a reconnu les améliorations apportées à l’offre par le consortium Cdp-Fondo et a souligné qu’à l’heure actuelle, la seule alternative concrète à l’offre de la cession de la participation dans Aspi, elle a consisté à poursuivre et à compléter les actions contentieuses déjà initiées tant dans les bureaux administratifs en Italie qu’en Europe. Rappelons que ce qui a agité les remous, c’est la manifestation d’intérêt présentée par le propriétaire de l’Acs Florentino Perez, qui ne s’est toutefois pas traduite par une offre.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.