Au moins sept alpinistes tués dans l'Himalaya après la tempête au mont Gurja | Nouvelles du monde

Sept personnes, dont des alpinistes sud-coréens, ont été tuées et deux autres sont portées disparues sur la montagne Gurja Himal après la violente tempête qui a balayé leur camp de base, a annoncé samedi la police népalaise.

Une tempête vendredi soir a détruit leur camp et deux hélicoptères de sauvetage envoyés tôt samedi ont été incapables d'atterrir à cause des mauvaises conditions météorologiques sur la montagne, a déclaré un responsable de la police, Bir Bahadur Budamagar.

Les villageois qui ont atteint le camp de base samedi après-midi ont retrouvé les corps de quatre alpinistes sud-coréens, de deux guides népalais et d'une autre personne non identifiée, alors que les recherches se poursuivaient pour en retrouver deux autres, a déclaré Budamagar.

Il y avait cinq alpinistes sud-coréens et quatre guides népalais dans le camp lorsque la forte tempête a frappé.

Il était peu probable que le temps dégage samedi et que les vols en hélicoptère ne soient possibles que dimanche.

Une équipe de police se dirigeait à pied vers le camp de base et devrait y arriver dimanche, a déclaré Budamagar.

Les alpinistes tentaient de gravir le sommet de 7 193 mètres (23 590 pieds).

La région se situe à environ 216 km au nord-ouest de Katmandou, dans la région où se situe la septième montagne la plus haute du monde, Dhaulagiri.

Le Népal abrite huit des 14 plus hautes montagnes du monde, dont le mont Everest, et la saison d'escalade d'automne est à son apogée. Les revenus des grimpeurs étrangers constituent une source de revenus majeure pour le pays.

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.