Monday, February 17, 2020

Au moins 18 morts et une demi-centaine de blessés par un tremblement de terre dans l’est de la Turquie

Must read

Les États-Unis et la Californie envoient plus de 100 personnes pour aider à combattre les incendies en Australie

Pour la première fois depuis 2010, le gouvernement fédéral envoie des pompiers américains - dont certains de Californie - pour aider à combattre les...

Le Bachelor devient rétro dans une nouvelle promo de style jeu de rencontres

<p class = "canvas-atom canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) - sm Mt (0.8em) - sm" type = "text" content = "ABC entre dans l'esprit...

“2019 a été un désastre”

"2019 a été une catastrophe au travail, sociale, économique et démocratique." C'est ainsi que le secrétaire général de l'UGT de Catalunya a évalué,...

Le chercheur d’Ethereum Virgil Griffith a maintenant été officiellement inculpé dans une affaire en Corée du Nord

Le chercheur d'Ethereum, Virgil Griffith, a maintenant été officiellement accusé d'avoir aidé la Corée du Nord à en savoir plus sur la blockchain et...

Au moins 18 personnes sont mortes et 553 autres ont été blessées par le tremblement de terre de magnitude 6,5 qui a secoué le sud-est de la Turquie vendredi et a provoqué l’effondrement d’une douzaine de bâtiments, dont un en compte 30.

Le tremblement de terre s’est produit à 17h55 GMT et l’épicentre a été trouvé près de la ville de Sivrice, environ 10 000 habitants, dans la province orientale d’Elazig, selon l’agence de presse Anadolu.

“Le bilan des victimes du tremblement de terre d’Elazig est passé à 18, 405 personnes ont été blessées dans cette province et 148 autres à (la province de) Malatya”, a déclaré aux journalistes le ministre de l’Intérieur Süleyman Soylu.

“Nous faisons de notre mieux pour sauver 30 personnes prises au piège dans un bâtiment effondré”, a ajouté le ministre turc.

Soylu a déclaré qu’au moins une douzaine de bâtiments s’étaient effondrés et avaient enregistré jusqu’à 30 répliques après le séisme, les plus puissants d’entre eux de magnitude 5,4.

La nuit et les basses températures compliquent les opérations de sauvetage dans la région où le tremblement de terre s’est produit, où des centaines de secouristes, pompiers et forces de sécurité sont déjà déployés.

“Nos institutions prennent toutes les mesures nécessaires pour surmonter le tremblement de terre qui s’est produit à Elazig avec les pertes les plus faibles et assurer la sécurité de nos citoyens”, a déclaré le président turc Recep Tayyip Erdogan dans son compte Twitter.

Dans les images qui circulent dans les médias et les réseaux sociaux turcs, il y a des dégâts dans les maisons et les véhicules dans la province d’Elazig, et des scènes de panique avec des gens qui courent dans la rue pour être en sécurité pendant le mouvement sismique.

D’autres images montrent des bâtiments partiellement démolis et des pompiers déployés sur place. La nuit fermée en Turquie rend également les opérations et l’évaluation des dommages difficiles.

Des incendies ont également été localisés en raison de la rupture du système de gaz dans certaines villes d’Elazig.

L’épicentre est situé à environ 6,75 kilomètres de la surface. Bien qu’initialement, il ait reçu une magnitude de 6,8, le centre sismographique de Turquie l’a abaissé à 6,5.

Le tremblement de terre s’est produit dans une zone peu peuplée avec de mauvaises communications, de sorte que les autorités pourraient encore prendre le temps de quantifier les dégâts.

La Turquie est l’un des pays ayant la plus forte activité sismique au monde car elle est située sur plusieurs failles actives, et des dizaines de tremblements de terre et de petites répliques se produisent quotidiennement.

Le tremblement de terre le plus dévastateur de ces dernières décennies a eu lieu en 1999, lorsqu’un tremblement de terre de magnitude 7,4 a secoué la région de Marmara et fait environ 17 000 morts et 43 000 blessés.

.

- Advertisement -

More articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest article

Une femme russe hospitalisée de force après s’être échappée de la quarantaine

Par Le Figaro avec AFPUn tribunal de Saint-Pétersbourg a ordonné lundi l'hospitalisation forcée d'une femme russe qui avait échappé à sa quarantaine en raison...

Suivez la nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites

Pour cette nouvelle journée de mobilisation, plusieurs Des actions sont menées ce matin sur différents sites de la région parisienne, mais aussi dans d'autres villes...