Après des plaintes, l’ARC encourage certains demandeurs de CRB qui ont échoué à présenter une nouvelle demande lundi

| |

Après que des dizaines de Canadiens se sont plaints à CBC News de problèmes pour obtenir la nouvelle prestation canadienne de rétablissement (CRB), l’Agence du revenu du Canada recommande maintenant que certains demandeurs présentent une nouvelle demande de prestation le lundi après 6 h HE.

CBC News a fait un premier rapport vendredi sur la frustration et le désespoir des Canadiens qui étaient certains d’être admissibles au CRB mais ont vu leur candidature rejetée. La prestation est censée remplacer la prestation canadienne d’intervention d’urgence (CERB) pour ceux qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi.

Alors que le premier ministre Justin Trudeau a promis que le processus de demande serait «simple» et que personne ne serait laissé pour compte dans la transition loin du CERB, plusieurs se sont plaints d’avoir reçu un message d’erreur lors de la soumission de leur demande.

«Je ne me suis jamais senti aussi désespéré», a déclaré Hajar Pittman à CBC News après le rejet de sa candidature.

La mère de deux enfants en bas âge a déclaré qu’elle avait été licenciée de son travail dans l’industrie du transport aérien et forcée d’emprunter de l’argent à ses amis et à sa famille pendant qu’elle tentait de dissiper la confusion, qui semblait provenir du fait qu’elle avait reçu des prestations de congé parental l’année dernière. .

L’ARC dit maintenant qu’elle pourrait avoir une solution pour les Canadiens frustrés comme Pittman.

“Quiconque a postulé pour le CRB avant le 16 octobre et a reçu [error] le code 026 devrait réessayer de le réappliquer lundi », a indiqué l’agence samedi soir dans un communiqué.

“Leur demande peut être approuvée si nos informations mises à jour appuient leur demande. Si le demandeur présente une nouvelle demande et continue d’obtenir le code 026, c’est parce qu’il pourrait être admissible à l’assurance-emploi ou en faire la demande plus tôt cette année.”

L’ARC suggère aux demandeurs de consulter les critères d’admissibilité à l’assurance-emploi du gouvernement, disponibles ici.

Les magasins sont vides à Toronto plus tôt ce mois-ci pendant la pandémie de COVID-19. Près d’un quart de million de Canadiens ont demandé l’Allocation canadienne de rétablissement, destinée à remplacer le CERB, le premier jour où les demandes ont été ouvertes. (Evan Mitsui / CBC)

Près de 600 000 Canadiens ont été approuvés pour le CRB, qui a été lancé le 12 octobre, selon le communiqué.

Bien que CBC News ait demandé combien de Canadiens ont postulé sans succès, l’ARC n’a pas fourni de chiffre.

Système hors ligne jusqu’au lundi matin

Mais l’ARC prévient que pour les prochains jours, il pourrait être difficile de recevoir de l’aide par téléphone.

“Nous reconnaissons que de nombreux Canadiens doivent nous joindre. Par conséquent, nos temps d’attente sont plus longs que d’habitude. Nous prévoyons revenir à des temps d’attente plus courts d’ici la fin de la semaine prochaine, et nous demandons aux Canadiens d’être patients jusque-là et n’appelez que s’il s’agit d’une question urgente. “

De plus, l’ARC affirme que certains de ses services, y compris Mon compte et sa ligne téléphonique automatisée, sont hors ligne au cours de cette fin de semaine et jusqu’à lundi à 6 h HE.

Cela est dû à “l’entretien de routine programmé”, a déclaré l’agence.

Changement de procédure

L’ARC note également qu’elle a changé la façon dont elle partage l’information avec Emploi et Développement social Canada (EDSC).

Les deux entités sont censées partager de l’information pour s’assurer que les Canadiens «ne demandent pas par erreur à la fois l’AE et le CRB», dit l’ARC. Le code d’erreur 026 est spécifiquement lié à ce problème, indique le communiqué.

Jeudi, le jour où CBC News a posé pour la première fois des questions sur le nombre de personnes incapables de recevoir des prestations, EDSC et l’ARC ont «entamé un processus» pour s’assurer que les informations partagées étaient mises à jour quotidiennement, a indiqué l’ARC.

«L’ARC continue de garder nos clients, les personnes qui comptent sur ces prestations comme soutien, au cœur de nos préoccupations. Notre objectif est de fournir une expérience de service simple et efficace aux Canadiens tout en prenant des mesures pour s’assurer que les prestations sont versées à ces qui sont éligibles pour les recevoir. “

Previous

Le gouvernement va déplacer le pays vers les niveaux 4 et 5

Sonde de mort suspecte: la BCN arrête le frère du partenaire d’Arjun Rampal dans une affaire de drogue

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.