Nouvelles Du Monde

Après 115 heures : à Gaziantep, une femme enceinte et sa fille ont été extraites vivantes

Les victimes des tremblements de terre en Turquie et en Syrie sont déjà plus de 24 000. 115 heures après le tremblement de terre dévastateur, une femme enceinte et sa fille ont été extraites d’un immeuble effondré à Gaziantep.

Un peu plus tôt, une jeune fille de 15 ans a été extraite des décombres à Kahramanmarash. Selon les médias syriens, Damas a officiellement autorisé l’aide humanitaire à atteindre les zones touchées, dont certaines parties sont sous le contrôle de l’opposition, a rapporté BNT.

Et tandis que les efforts pour rechercher des survivants et nettoyer à Gaziantep, près de laquelle se trouvait l’épicentre du 1er puissant tremblement de terre à environ 150 kilomètres, se poursuivent, à Şanlıurfa, ils essaient de secouer l’expérience. Un entrepôt a abrité des centaines de sans-abri suite à la catastrophe.

Cet homme se remettait d’une opération. Il n’a reçu qu’une enveloppe avec les médicaments à continuer de prendre.

Lire aussi  Israël déclare qu'il restituera le matériel vidéo saisi à AP

Nous avons un toit ici, mais nous avons encore besoin d’aide – de la nourriture et des vêtements chauds surtout, disent les gens. Cependant, ils promettent de trouver la force de recommencer leur vie.

Et la terre continue de trembler – à Gaziantep, une autre réplique d’une magnitude supérieure à 5 sur l’échelle de Richter a été enregistrée. Aujourd’hui, le président turc Erdogan poursuit sa tournée dans les provinces touchées par le tremblement de terre.

Une aide indispensable arrive déjà en Syrie par voie aérienne. Les craintes des organisations internationales sont que dans le pays touché par la guerre civile, il y a déjà plus de 5 millions et 300 mille sans-abri.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT