Nouvelles Du Monde

Anima : « Nous doublerons les masses de Kairos et Castello. Intérêt américain pour l’Italie”

Anima : « Nous doublerons les masses de Kairos et Castello.  Intérêt américain pour l’Italie”

2024-05-24 14:14:08

«J’ai constaté un grand intérêt pour l’Italie, ses entreprises et son tissu productif et une attitude très différente de celle d’il y a quelques années de la part des investisseurs, prêts à se concentrer sur notre pays». Alessandro Melzi d’Eril je viens de rentrer de tournée de présentation aux Etats-Unis d’Anima, le groupe à la tête duquel il dirige depuis avril 2020, avec une conviction assez claire : à en juger par l’attitude de ceux qui détiennent d’importants capitaux à Wall Street, l’ambiance semble décidément avoir changé vers L’Italie, du secteur de l’épargne et donc aussi d’un gestionnaire d’actifs “pur” comme lui Anima.

Le retour des actionnaires américains

Mais derrière cette sensation se cachent aussi des données concrètes : « La part des actions Anima détenues par les investisseurs américains, qui se situait historiquement autour de 30 à 40 % de celles disponibles sur le marché, a été considérablement réduite à presque zéro à partir de 2018. et ensuite avec la pandémie, mais maintenant je vois des signes encourageants”, explique-t-il lors d’un entretien avec Le soleil 24 heures Melzi d’Eril, prêt à soutenir la thèse également avec le fait que les stars et les rayures présentes à la dernière assemblée des actionnaires du groupe ont déjà eu lieu près de 10% du capital.

Aux États-Unis, j’ai vu l’appréciation du moment de relative stabilité politique et de bonne performance de l’économie italienne.

L’attention renouvelée portée à un secteur comme celui de l’épargne, laissé de côté ces dernières années par les acteurs opérant outre-Atlantique, ne peut certainement pas ignorer les considérations sur l’Italie elle-même. «Je crois que l’on apprécie le moment de relative stabilité politique et de bonnes performances économiques, également parce que nos entreprises ont prouvé qu’elles étaient plus agile et flexible face à des situations complexes qui se sont succédé ces dernières années et donc encore plus résilientes que, par exemple, celles d’autres pays d’Europe comme Germanie», admet le PDG d’Anima.

Lire aussi  La boutique de beignets familiale de Cork ouvre un nouveau café dans le centre-ville avec des « promotions d'été » en route

C’est donc le pré-requis indispensable pour un investisseur institutionnel originaire des USA et qui utilise typiquement une approche de haut en bas: choisissez d’abord la zone géographique jugée intéressante (dans ce cas l’Europede retour à la mode, et dans l’alternative Italie), évalue ensuite le secteur (celui de des économies qui devient attractif avec la baisse possible des taux et l’évolution favorable des marchés) et arrive enfin à sélectionner le titre unique.

Le nouveau plan stratégique

Anima, pour sa part, s’est présentée à la rencontre avec les investisseurs sous une forme renouvelée, tout en maintenant inchangée son activité habituelle. Les acquisitions de Castello et Kairos des douze derniers mois ont en effet permis d’ajouter de nouvelles compétences et de développer davantage les domaines liés aux marchés privés et à la clientèle haut de gamme. Ce n’est certainement pas un hasard si les principales indications du nouveau plan stratégique 2024-2028 se consacrent au développement de ces réalités : l’objectif global d’Anima Alternative, Castello et Kairos est doubler les actifs gérés en 5 ansqui valent actuellement ensemble environ 9 milliards d’euros, et multiplier la rentabilité par 4.

Lire aussi  Honda WR-V pour le marché brésilien - iAuto



#Anima #Nous #doublerons #les #masses #Kairos #Castello #Intérêt #américain #pour #lItalie
1716788332

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT