Nouvelles Du Monde

Analyse des sols en Afrique subsaharienne : Les experts du AFRILAB travaillent pour une meilleure qualité des mesures de laboratoire

Analyse des sols en Afrique subsaharienne : Les experts du AFRILAB travaillent pour une meilleure qualité des mesures de laboratoire

Les experts du Réseau africain des laboratoires d’analyses des sols (AFRILAB) se sont réunis lundi 23 octobre 2023 à Dakar, la capitale du Sénégal pour échanger sur les analyses des sols, dans le but d’harmoniser leurs résultats et d’améliorer la qualité des mesures effectuées par les laboratoires d’analyse des sols en Afrique subsaharienne.

Le thème de cette rencontre, qui se tient dans les locaux de l’Institut sénégalais de recherche agricole (ISRA) en collaboration avec l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), est “Renforcer la confiance dans la qualité des mesures effectuées par les laboratoires d’analyse des sols en Afrique subsaharienne”.

Cette session rassemble des représentants de 50 laboratoires de 40 pays membres du Réseau africain des laboratoires d’analyses des sols. Hanane Aroui Boukbida, ingénieure de recherche et responsable d’une plate-forme analytique des analyses chimiques et physiques des sols, des végétaux et des eaux à l’Institut de recherche pour le développement, a déclaré : “Aujourd’hui, des représentants de 40 pays d’Afrique subsaharienne participent à ce colloque”.

Lire aussi  Le nombre d'oiseaux qui migrent diminue, quelle en est la raison ?

Le but de cette rencontre de formation AFRILAB 2023, qui se déroulera du 23 au 27 octobre 2023 à Dakar, est de renforcer les capacités analytiques des membres du réseau AFRILAB en promouvant les bonnes pratiques pour assurer la fiabilité des données et en fournissant des recommandations sur les mesures d’hygiène et de sécurité en laboratoire.

Mme Boukbida a expliqué que ce colloque se concentre sur les procédures de base en laboratoire pour s’assurer que les échantillons de sol sont analysés avec une meilleure précision et exactitude par les institutions d’analyse opérant dans la région.

Elle a ajouté : “À terme, nous souhaitons vérifier la qualité et la fiabilité de nos données analytiques des sols, harmoniser nos procédures et les appliquer de manière uniforme”.

L’ingénieure de recherche a souligné l’importance d’avoir des données fiables et solides pour soutenir les démarches scientifiques et alerter sur les problématiques liées aux sols et à la terre, afin de convaincre le grand public et les décideurs.

Lire aussi  Un homme en voiture renverse des piétons à Mons: le suspect auditionné

Elle a conclu en soulignant que le colloque portera également sur la mesure du carbone stocké dans les sols, un aspect crucial étant donné la préoccupation actuelle concernant les changements climatiques.

Moctar FICOU / VivAfrik

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT