Altice USA, Inc. présente une offre révisée et améliorée visant l’acquisition de Cogeco afin de devenir propriétaire de l’Atlantic Broadband Toronto Stock Exchange: RCI-A

| |

Augmente la valeur pour les porteurs d’actions à droit de vote subalterne; améliore la prime de la famille Audet

NEW YORK et TORONTO, 18 octobre 2020 (GLOBE NEWSWIRE) – Altice USA, Inc. («Altice USA») (NYSE: ATUS) annonce qu’elle a présenté une offre révisée et améliorée à Cogeco Inc. («CGO») ) et Cogeco Communications Inc. («CCA», conjointement avec CGO, «Cogeco») pour acquérir la totalité des actions émises et en circulation de Cogeco. Altice USA a également révisé son entente avec le plus important actionnaire à long terme de Cogeco, Rogers Communications Inc. («Rogers») (TSX: RCI.A et RCI.B, NYSE: RCI), afin de vendre tous les actifs canadiens de Cogeco à un prix net ajusté de 5,2 milliards de dollars canadiens, si sa transaction avec Cogeco est conclue. À la conclusion de la transaction globale, Altice USA détiendrait tous les actifs américains (Atlantic Broadband) de Cogeco, et Rogers serait propriétaire des actifs canadiens.

Si Altice USA n’est pas en mesure de parvenir à un accord mutuellement satisfaisant d’ici le 18 novembre 2020 ou, à tout le moins, ne voit pas de voie claire vers la réalisation d’une transaction, cette offre révisée sera retirée.

Dexter Goei, chef de la direction d’Altice USA, a déclaré: «Nous sommes heureux de présenter une offre révisée et améliorée incroyablement attrayante pour Cogeco qui récompense de manière significative tous les actionnaires et intègre les commentaires des récentes discussions avec les détenteurs d’actions à droit de vote subalterne. Nous encourageons les conseils d’administration de Cogeco à agir dans le meilleur intérêt de tous les actionnaires et parties prenantes lorsqu’ils étudient attentivement cette offre, et nous demandons respectueusement aux conseils d’administration de discuter avec nous de notre proposition.

Offre tout en espèces révisée et améliorée convaincante et maximisant la valeur avec une prime importante

La contrepartie totale en espèces offerte pour toutes les actions en circulation de CGO et CCA, y compris celles détenues par Rogers, est de 11,1 milliards de dollars canadiens (8,4 milliards de dollars américains). Cela comprend 5,1 milliards de dollars canadiens (3,9 milliards de dollars américains) à payer par Altice USA pour les actifs américains1:

  • Toutes les actions à vote multiple de CGO sont contrôlées par M. Louis Audet, président exécutif de Cogeco, et des membres de la famille Audet. Compte tenu de la position de l’actionnaire de contrôle, son soutien est nécessaire pour mener à bien une transaction, et à ce titre l’offre d’Altice USA comprend une prime importante sur ces actions. Plus précisément, l’offre comprend 900 millions de dollars canadiens (682 millions de dollars américains) à la famille Audet pour leurs participations, qui comprennent 100% des actions à vote multiple de CGO («CGO MVS») et environ 0,9% et 0,3% du total en circulation Actions à droit de vote subalterne CGO et CCA, respectivement.
  • L’offre comprend également 123 $ CA par action pour les actions à droit de vote subalterne restantes de CGO («CGO SVS») et 150 $ CA par action pour les actions à droit de vote subalterne CCA restantes («CCA SVS»). Ces prix d’offre représentent des primes importantes de 50% et 45% par rapport au prix moyen pondéré en volume (VWAP) non perturbé sur 1 mois (août 2020) de chaque action à la Bourse de Toronto respectivement (les prix d’offre représentent également une prime de 57% pour CGO SVS et 53% de prime pour CCA SVS aux cours de clôture non perturbés du 31 août 2020).

autres considérations

L’offre tout en espèces d’Altice USA et de Rogers est sujette à la conclusion d’ententes de transaction définitives avec Cogeco et à l’obtention des approbations habituelles des actionnaires, de l’entreprise et de la réglementation. Altice USA et Rogers sont convaincus que la transaction recevrait toutes les approbations réglementaires requises en temps opportun. Altice USA et Rogers prévoient de conclure les transactions dans les six à neuf mois suivant la signature des accords définitifs, après réception des approbations nécessaires.

Les objectifs de rachat d’actions et d’endettement net d’Altice USA pour 2020 restent inchangés par rapport à cette transaction.

Rogers aura le droit de recevoir la prime offerte par Altice USA à tous les actionnaires à droit de vote subalterne. Par conséquent, la contrepartie nette à payer par Rogers pour les actifs canadiens de Cogeco reflète un prix brut de 6,0 G $ CA, moins la prime sur les actions actuellement détenues par Rogers de 800 M $ CA, moins la valeur des actions de Rogers excluant la prime de 1,5 milliard de dollars canadiens, pour une contrepartie nette en espèces de 3,7 milliards de dollars canadiens. Rogers ne prévoit aucun besoin d’émettre des capitaux propres à la suite de cette transaction et son dividende actuel est maintenu.

Avantages pour Atlantic Broadband

Cette offre révisée est conforme à l’objectif précédemment déclaré d’Altice USA de se développer de manière opportuniste grâce à des acquisitions génératrices de valeur. L’acquisition d’Atlantic Broadband, si elle est réalisée, permettrait à Altice USA de s’appuyer sur son succès avec des acquisitions antérieures de câbles aux États-Unis et d’étendre ses opérations dans 11 États sur la côte est des États-Unis, à côté de ses empreintes Optimum et Suddenlink existantes. . En tant que membre d’Altice USA, Atlantic Broadband bénéficierait d’une échelle améliorée, d’une efficacité opérationnelle et d’un soutien supplémentaire à l’investissement qui sont au cœur du modèle et de la stratégie d’Altice. L’engagement d’Altice USA en faveur de l’innovation, des meilleurs services, des investissements à long terme dans le réseau et du service client crée des avantages significatifs et une valeur à long terme pour les clients, les employés et les actionnaires.

Avantages pour Québec et Cogeco

Au cours des 10 dernières années, Rogers a investi plus de 2 milliards de dollars canadiens dans son réseau sans fil au Québec et offre des services sans fil partout dans la province. En janvier, Rogers a commencé le déploiement du premier réseau 5G au Canada à Montréal et a étendu le réseau 5G de Rogers à Québec, Gatineau et Trois-Rivières le mois dernier. Aujourd’hui, Rogers est le plus grand réseau 5G au Québec et au Canada, desservant 130 villes.

Après 35 ans de construction au Québec, Rogers a récemment dévoilé une proposition d’investissement de 3 milliards de dollars canadiens pour apporter connectivité, emplois et croissance économique au Québec s’il réussissait son offre d’acquérir les actifs canadiens de Cogeco. Cette proposition s’appuierait sur la base de 3000 employés québécois de Rogers et près de deux millions de clients québécois et honorerait l’héritage de Cogeco, élargirait la connectivité rurale, accélérerait la couverture 5G pour 95% des Québécois et créerait des centaines d’emplois hautement qualifiés avec un nouveau pôle d’innovation technologique. La proposition comprend le maintien de la marque Cogeco et le maintien du siège social de Cogeco au Québec, ce qui porte l’emploi direct total à 5 ​​000 emplois.

Structure de transaction proposée

La transaction proposée par Altice USA serait sujette à l’approbation du tribunal, ainsi qu’à l’approbation des conseils d’administration de Cogeco et des actionnaires. Structurée et approuvée de cette manière, la transaction pourrait être conclue nonobstant les dispositions «coattail» en place chez CGO et CCA. Ces dispositions limitent la capacité des porteurs d’actions à droit de vote multiple d’accepter une offre pour les actions lorsque les porteurs d’actions à droit de vote subalterne n’ont pas le droit de participer à des conditions équivalentes.

Énoncés prospectifs

Certaines déclarations contenues dans ce communiqué de presse constituent des déclarations prospectives au sens de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Les investisseurs sont avertis que la soumission d’une proposition non contraignante à Cogeco ne doit pas être considérée comme une indication qu’une transaction spécifique être poursuivi ou consommé. Rien ne garantit que l’offre entraînera une action, une transaction ou un accord spécifique ou, si une transaction est entreprise, quant à la nature, les conditions ou le moment de cette transaction. Altice USA et Rogers n’ont pas l’intention de divulguer les développements concernant les discussions concernant l’offre à moins et jusqu’à ce que le conseil d’administration d’Altice USA et Rogers aient approuvé une transaction spécifique ou qu’ils déterminent autrement que la divulgation est nécessaire ou appropriée.

Ces déclarations prospectives incluent, mais ne sont pas limitées à, toutes les déclarations autres que les déclarations de faits historiques contenues dans ce communiqué. Ces déclarations prospectives peuvent être identifiées par l’utilisation d’une terminologie prospective, y compris les termes «anticiper», «croire», «pourrait», «estimer», «s’attendre», «prévoir», «avoir l’intention», «peut “,” planifier “,” projeter “,” devrait “ou” volonté “ou, dans chaque cas, leurs variations négatives ou autres ou une terminologie comparable. Lorsque, dans un énoncé prospectif, nous exprimons une attente ou une croyance quant aux résultats ou événements futurs, une telle attente ou croyance est exprimée de bonne foi et considérée comme ayant une base raisonnable, mais rien ne garantit que l’attente ou la croyance résultera ou sera atteint ou accompli. Dans la mesure où les déclarations contenues dans ce communiqué ne sont pas des récitations de faits historiques, ces déclarations constituent des déclarations prospectives, qui, par définition, impliquent des risques et des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, y compris les risques. mentionné dans notre dernier rapport annuel déposé sur formulaire 10-K et dans notre dernier rapport trimestriel déposé sur formulaire 10-Q. Vous êtes averti de ne pas vous fier indûment aux déclarations prospectives d’Altice USA. Toute déclaration prospective n’est valable qu’à la date à laquelle elle a été faite. Altice USA décline spécifiquement toute obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement tout énoncé prospectif, à toute date future.

Contacts:

Relations Investisseurs Altice USA
Nick Brown: +1917589 9983 / [email protected]
Cathy Yao: +1347668 8001 / [email protected]

Communications Altice États-Unis
Lisa Anselmo: +1516279 9461 / [email protected]

À propos d’Altice USA:

Altice USA (NYSE: ATUS) est l’un des plus grands fournisseurs de services de communication et de vidéo à large bande aux États-Unis, offrant des services de contenu et de publicité haut débit, vidéo, mobile, exclusifs à plus de 4,9 millions de clients résidentiels et commerciaux dans 21 États via son Optimum et les marques Suddenlink. La société exploite a4, une entreprise avancée de publicité et de données, qui fournit des solutions publicitaires multi-écrans basées sur l’audience aux entreprises et aux clients publicitaires locaux, régionaux et nationaux. Altice USA propose également des actualités hyper-locales, nationales, internationales et économiques via ses réseaux News 12, Cheddar et i24NEWS.

1 Incluant une offre de participation de 21% de la CDPQ dans la filiale Atlantic Broadband de Cogeco. Suppose un taux de change de 1,319 USD / CDN.

.

Previous

L’Indonésie dépasse les Philippines en tant que point chaud de Covid-19 en Asie du Sud-Est

Kirstie Alley défend le soutien de Donald Trump contre les critiques “ méchants ”

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.