Agathe Auproux parle pour la première fois de son combat contre le cancer à la télévision: "J'avais une forme de culpabilité, j'ai essayé de me convaincre que je n'étais pas malade"

.

Pour la première fois, Agathe Auproux parle de sa lutte contre le cancer à la télévision. C'était hier soir dans Balance votre message sur C8 et elle a expliqué pourquoi elle avait décidé de rompre le silence.

"Au début, je ne voulais pas que quiconque sache, j'avais peur des réactions et des articles, mais au fil des traitements, je me suis convaincu que je n'étais pas malade, une forme de négation de la maladie. Au fond, je suis entré dans quelque chose de malhonnête, n’était plus en phase avec moi-même, j’ai donc décidé de le signaler, nous avons parfois un peu honte de ne pas savoir comment gérer cette maladie. Il existe une forme de culpabilité. "

Agathe Auproux a écrit il y a quelques jours un message sur Instagram:

"Eh bien, je dois vous dire quelque chose, j'ai un cancer, un lymphome, exactement." Je suis en chimiothérapie depuis la mi-décembre et depuis trois mois. Je suis souvent à l'hôpital, je suis très fatigué, je perds mes cheveux, j'ai un cathéter que je déteste sous ma peau. Je n'ai absolument pas honte d'être malade. Mais tout va bien. Je me repose. Je ne mourrai pas. Je réponds très bien au traitement. J'avais juste besoin d'arrêter de mentir, ou du moins d'arrêter de faire semblant tous les jours devant vous. Je fais de la photo et je pensais qu'il serait plus facile de tout garder pour moi. Il est finalement devenu complètement schizophrène et oppressant. Il est plus sain de l'assumer. "

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.