Affirme Khashoggi. Des disques ont été envoyés aux Occidentaux, dit Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a confirmé samedi qu'il avait été rapporté l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi le 2 octobre au consulat d'Arabie Saoudite à Istanbul.

"Nous avons donné les enregistrements, nous les avons donnés à l'Arabie Saoudite, nous les avons donnés à Washington, aux Allemands, aux Français, aux Anglais"a déclaré le chef de l'Etat lors d'une conférence de presse télévisée. La présidence a ensuite précisé que les enregistrements avaient été écoutés, mais aucun document écrit n'avait été partagé.

Le président turc a ajouté que l'Arabie saoudite savait que l'assassin de Jamal Khashoggi figurait parmi les 15 Saoudiens arrivés en Turquie quelques heures avant l'assassinat du journaliste le 2 octobre au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul.

Entretien avec Trump

L’Arabie saoudite a finalement admis à la fin du mois dernier que le meurtre de Khashoggi était prémédité, sans préciser par qui. Jamal Khashoggi, qui vivait en exil aux États-Unis, écrivait régulièrement pour le Washington Post articles très critiques sur le prince héritier saoudien "MbS" (Mohamed ben Salman)

Erdogan, qui s'exprimait avant son départ pour Paris où il participera aux cérémonies du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, a déclaré qu'il saisirait cette occasion pour tenter de s'entretenir en face de son homologue américain Donald Trump.

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.