A Lyon, une allée en hommage au Capitaine Frank Labois, tué en service à Bron en janvier 2020

En mémoire du Capitaine Frank Labois, une allée a été inaugurée devant les locaux de la Sûreté départementale du Rhône, dans le 8e arrondissement ce jeudi 13 janvier 2022. Un hommage, deux ans jour pour jour après sa mort. Le policier avait été heurté par le conducteur d’un fourgon lors d’une opération de police à Bron.

“Il était cette sentinelle qui veille jour et nuit, cette vigie qui nous garde des dangers, ce gardien des autres,” a écrit le Préfet de région dans un tweet. Deux ans jour pour jour après la mort du Capitaine de police Frank Labois, un hommage lui a été rendu : une allée du 8e arrondissement porte à présent son nom. Un symbole fort pour saluer son engagement.

L’allée Capitaine Frank Labois a été inaugurée devant les locaux de la Sûreté départementale du Rhône ce jeudi 13 janvier 2022. La cérémonie a eu lieu en présence du préfet Pascal Mailhos et du maire de Lyon Grégory Doucet. Ses proches mais aussi des officiers, des gardiens de la paix et des membres de son ancienne unité étaient présents.

Cette cérémonie fait suite à une décision du conseil municipal datée de juillet dernier : le passage entre la rue Bataille et la rue Président Krüger porte désormais le nom de Frank Labois. Un hommage républicain avait été rendu au fonctionnaire de police quelques jours après sa mort, en présence du ministre de l’Intérieur. Il avait reçu à titre posthume les insignes de chevalier de la Légion d’honneur et avait été promu au grade de capitaine.

Le 13 janvier 2020, ce policier lyonnais a succombé à ses blessures, deux jours après avoir été percuté volontairement à Bron par le conducteur d’un fourgon. Le fonctionnaire de police de 45 ans était affecté au Groupe d’appui opérationnel (GAO) de la Sûreté départementale du Rhône. Lorsqu’il a été tué en service, il participait à une opération visant à stopper des voleurs de fret.

Dans la nuit du 10 au 11 janvier 2020, il était 2h du matin, lorsque le drame s’est produit. Les policiers devaient intercepter plusieurs personnes repérées en train de commettre un vol dans un camion stationné sur une aire de repos de l’ A43, au niveau de L’Isle d’Abeau. Après une course-poursuite, la police a finalement stoppé un fourgon à la sortie du périphérique lyonnais, sur la commune de Bron. Mais le conducteur a réussi à dégager son véhicule et à prendre la fuite. Frank Labois a été percuté de plein fouet par le fourgon et traîné sur plusieurs mètres. Le policier, dont le pronostic vital était engagé, a succombé à ses blessures le 13 janvier.

Quelques jours après les faits, trois personnes ont été arrêtées et mises en examen. Parmi les suspects, l’homme qui était au volant du fourgon. Ce dernier a reconnu les faits, mais a nié l’intention de tuer le policier. L’enquête se poursuit.

Previous

Le football du Michigan fait de grosses embauches

la datation du futur. Chaque soldat deviendra un tireur d’élite

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.