Nouvelles Du Monde

A la Domus Aurea l’exposition “La Bien-Aimée d’Isis” sur Néron, Rome et l’Egypte

A la Domus Aurea l’exposition “La Bien-Aimée d’Isis” sur Néron, Rome et l’Egypte

2023-06-21 21:14:10

“Cette importante exposition enrichit l’offre touristique de la ville de Rome et souligne un lien significatif entre le monde antique Rome et le monde antique Egypteavec des prêts des musées concernés ». C’est ce que souligne le ministre de la Culture, Gennaro Sangiulianoà l’issue du parcours de l’exposition sur Néron intitulée “La bien-aimée d’Isis”inauguré avec la coupe du ruban par le fonctionnaire du gouvernement devant l’entrée du Maison d’or sur Colle Oppio, devant le Coliséequi sera ouvert au public à partir de demain jusqu’au 14 janvier de l’année prochaine.

“Le mot culture vient du verbe ‘colere’, pour désigner le culte des dieux – rappelle-t-il Sangiuliano – et le culte des divinités est une clé de lecture très importante pour faire une analyse historique des différentes époques qui se sont succédées. Cette exposition fait partie des initiatives intéressantes qui rencontrent un franc succès auprès du public Parc archéologique du Colisée : c’est une autre partie de l’important travail que fait la réalisatrice Alfonsina Russo et que nous partageons et soutenons en tant que Mic”.

Lire aussi  Polatgiller a fait paniquer ses amis ! Eylül Öztürk a posé en repassant dans son manoir aux USA ! Les commentaires ont explosé : La dernière repasseuse !

En particulier, poursuit le Ministre de la Culture“l’exposition, rassemblant des dizaines de précieuses trouvailles liées à la culture égyptienne dans les grands musées italiens, a le mérite de mettre en valeur un site extraordinaire, qui ne cesse d’offrir des découvertes également grâce à l’activité constante d’investigation et de restauration menée par les techniciens du Parc Archéologique du Colisée”.

“L’idée de l’exposition vient des récents travaux de restauration qui ont révélé la présence d’un décor égyptianisant, avec des sujets liés au culte de Isisdans le Grand Cryptoportique de la Domus Aurea – expliquent les commissaires – un environnement qui devient donc partie intégrante de l’exposition et un outil pour approfondir, à travers les œuvres, les aspects, les événements et les protagonistes de la diffusion de l’idée de L’Égypte dans l’imaginaire collectif de romani du premier siècle après Jésus-Christ”.

Le titre même de l’exposition, dans l’expression « bien-aimée d’Isis », rappelle la définition utilisée par Néron dans le nom d’intronisation témoigné dans le temple de Dendérah, en Égypte ; ici l’empereur, ainsi que l’autokrator Néron, est en effet appelé Roi de Haute et Basse Egypte, Seigneur des Deux Terres, Souverain des Souverains, choisi par Ptah, aimé d’Isis. L’expression souligne le lien particulier de l’empereur avec la déesse.”

Lire aussi  Le drame romantique fantastique SBS My Demon avec Song Kang et Kim Yoo Jung termine une série divertissante mais finalement insignifiante

“Cette exposition – commente-t-il Alphonsine Russo directeur du Parc Archéologique du Colisée – veut avant tout souligner l’engagement du Parc envers son public, placé au centre de tous les programmes et activités : celui de redonner à certaines salles du palais de Néron leur gloire d’antan grâce à la restauration soignée et soignée des précieux murs peints et avec des projets culturels renouvelés et engageants ».

(De Enzo Bonaiuto)



#Domus #Aurea #lexposition #BienAimée #dIsis #sur #Néron #Rome #lEgypte
1687420568

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT