63 personnes tuées lors d'un mariage à Kaboul

À Kaboul, la salle des mariages après l'attaque du 18 août 2019 – Wakil Kohsar – AFP

Une fête de mariage s'est transformée en horreur samedi soir à Kaboul. L'attaque, qui a eu lieu à 22h40 lors de la cérémonie dans l'ouest de la capitale, a fait au moins 63 morts et 182 blessés. "Parmi les victimes figurent des femmes et des enfants", a déclaré la porte du ministère de l'Intérieur, Nasrat Rahimi. C'est l'une des attaques les plus meurtrières depuis le début de l'année en Afghanistan.

"J'étais dans la section des femmes lorsque j'ai entendu une énorme explosion dans la section des hommes", a déclaré un participant au mariage, Mohammad Farhag. "Tout le monde est sorti en courant, en criant et en pleurant. La pièce était remplie de fumée. Presque tout le monde dans la section des hommes est mort ou blessé."

Les talibans protestent contre cet acte

Des porte-parole des talibans ont nié dimanche matin l'implication du groupe d'insurgés. "L’Émirat islamique (le nom des Talibans, Ed) condamne fermement l’attaque perpétrée contre des civils à Kaboul. Des tueries aussi délibérées et aussi brutales, et prendre pour cible des femmes et des enfants n’ont aucune justification", a tweeté deux porte-parole des Talibans. La branche afghane du groupe État islamique (EI), l'autre groupe terroriste qui commet des attaques dans ce pays en guerre, ne s'est pour l'instant pas manifestée.

L’attaque de samedi arrive alors que la population afghane, exaspérée par une violence aveugle, espère un accord entre les États-Unis et les Taliban qui ouvrirait la voie à des pourparlers de paix entre le gouvernement afghan et le groupe. insurgé. Plusieurs sources américaines ont suggéré ces derniers jours qu’un accord pourrait être imminent, mais certains points restaient à régler.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.