Home » 15 nouveaux cas de COVID-19 signalés à Grey-Bruce jeudi

15 nouveaux cas de COVID-19 signalés à Grey-Bruce jeudi

by Nouvelles

Contenu de l’article

Le bureau de santé publique de la région a signalé 15 nouveaux cas de COVID-19 à Grey-Bruce jeudi pour la deuxième journée consécutive.

Contenu de l’article

Mais le nombre de cas actifs – maintenant à 146 – et le nombre de contacts actifs à haut risque – maintenant à 374 – ont légèrement baissé par rapport aux 147 cas actifs et 390 contacts à haut risque de mercredi.

Cinq des nouveaux cas signalés jeudi provenaient d’Owen Sound, tandis que trois provenaient de Chatsworth. La Première Nation de Saugeen, Grey Highlands et Meaford ont chacune eu deux nouveaux cas, tandis qu’un nouveau cas provenait de Hanovre.

Six résidents de Grey-Bruce sont actuellement dans un hôpital local avec un cas confirmé de COVID-19, tandis qu’un cas local est hospitalisé à l’extérieur de la région.

Le Grey Bruce Health Unit a également mis à jour le nombre de décès locaux attribués au virus jusqu’à présent. Il y a eu neuf décès à Grey-Bruce, tandis qu’un autre décès est lié à un résident local qui a contracté l’infection et a été traité en dehors de la région et sept décès liés à des résidents de Grey-Bruce qui ont contracté l’infection dans la région mais sont décédés à l’extérieur de Grey. -Bruce.

À ce jour, il y a eu 2 041 cas confirmés de COVID-19 à Grey-Bruce. La santé publique indique que 1 876 de ces cas sont considérés comme résolus.

Sur le front des vaccins, 208 951 doses de vaccins COVID-19 ont été administrées à Grey-Bruce, dont 9 355 doses administrées la semaine dernière.

Le médecin hygiéniste local, le Dr Ian Arra, a déclaré lors d’une assemblée publique virtuelle, présentée par Bruce Power mercredi, que 75 pour cent des résidents éligibles de Grey-Bruce ont reçu une première dose d’un vaccin COVID-19 jusqu’à présent, tandis que 65 pour cent des les résidents locaux éligibles ont reçu les deux injections.

Près de 60 % des vaccins ont été administrés dans des cliniques de vaccination de masse.

Avec la planification de la santé publique pour réduire ces cliniques de masse d’ici la fin juillet, elle prévoit d’augmenter le nombre de cliniques ciblées, pop-up et mobiles.

«Au cours des six semaines à venir, nous nous rendrons dans la communauté pour fournir le vaccin de la manière la plus simple aux gens – qu’il s’agisse d’employeurs ou de personnes ayant des problèmes de mobilité ou de transport, des communautés amish/mennonites ou des groupes qui pourraient ne pas être très désireux d’aller dans une clinique », a-t-il déclaré.

« Nous livrons aux centres commerciaux, aux gymnases et aux matchs de hockey, tout ce que vous voulez. »

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.