Nouvelles Du Monde

📄 Les filles du Stade de Reims accrochées à Dijon, n’ont plus leur destin en main pour les play-offs « Sport Club

📄 Les filles du Stade de Reims accrochées à Dijon, n’ont plus leur destin en main pour les play-offs « Sport Club

A la lutte pour la 4e place synonyme de play-offs, les Rémoises ont perdu la main dans son duel à distance avec Fleury, ce mercredi lors de l’avant-dernière journée de D1F. Le but de Noémie Mouchon en seconde période n’a pas permis aux protégées d’Amandine Miquel, de prendre trois points importants à Dijon. Les Marnaises, 5e, comptent désormais un point de retard sur Fleury avant la dernière journée, le 8 mai face au PSG. La tâche s’annonce délicate…

LA FEUILLE DE MATCH

DIJON FCO 1-1 STADE DE REIMS
MI-TEMPS : 0-0
ARBITRE : Mme Fournier
MAIS – Terchoun (58e) pour Dijon ; Mouchon (52e) pour Reims
EXPULSION :
Pour la Dijonnaise Grec (83e)
AVE
RTISSEMENTS – à la Dijonnaise Grec (44e, 83e), aux Rémoises Imuran (45+3e) et Nassi (90+6e)
DIJON : Lichtfus – Martins (Vairon 25e), Grec, Fercocq, Goetsch (cap) – Jankovska (Gay 82e), Roth (Chengshu 67e), Declercq – Terchoun (Lavaud 82e), Jedlinska, Picard (Rylov 67e). Entrée : Sébastien Joseph
RÉIMS : Szemik – Ndzana, Kack, Pasquereau (cap), Gyau – Le Moguédec (Bourgain 90+2e),  Joly – Meyong (Corboz 71e) – Imuran (Nassi 71e), Mouchon, Chossenotte (Gomes 82e). Entr : Amandine Miquel

LE MATCH

L’enjeu a peut-être dépassé le jeu. Peu habituées à tant de suspens en fin de saison, les Rémoises avaient probablement un peu plus de pression ce mercredi en Côte d’Or. Face à un adversaire aux ambitions limitées, ce dernier déplacement de la saison offrir aux Rémoises une vraie opportunité de qualification en play-offs avant l’ultime journée de championnat. Si rien n’est joué, le scénario ne s’est pas déroulé comme espéré.

Lire aussi  Du livre du gĂ©nĂ©ral au viol de Palerme. Les contradictions de Salvini sur la libertĂ© et la punition et les idĂ©es (ci-contre) de Nordio

Plus angoissées qu’à l’accoutumée, les Rémoises peinaient à rentrer dans la partie. Et les Dijonnaises se montraient aussi solides que dangereuses. Bien lancée dans la profondeur, Océane Picard revenait ainsi dans l’axe mais voyait sa frappe stoppée par Kinga Szemik. La gardienne multipliait d’ailleurs les interventions. Et lorsqu’elle était en difficulté, son poteau repoussait la tête de Malgorzata Grec sur corner. Les Rémoises répliquaient tout de même en fin de première période sur un débordement de Noémie Mouchon. En vain..

Des regrets avant une finale face au PSG

Dans le match à distance, Fleury profitait d’un carton rouge au Havre pour se sortir d’une partie piégeuse. Les Rémoises, plus fringantes, pensaient en faire de même au retour des vestiaires. Profitant d’une erreur d’inattention de la défense adverse, Anaële Le Moguédec surgissait pour servir Noémie Mouchon. La jeune internationale s’avançait suffisamment pour remporter son duel face à la gardienne dijonnaise. Mais les locales ne lâchaient pas et étaient récompensées. Sur corner, le ballon errait dans la surface et franchissait la ligne de but, poussé par Terchoun.

Lire aussi  Alors la Chine vise l'indĂ©pendance technologique (10 ans de retard)

Le match pouvait alors pencher des deux côtés. Sur une remontée de balle de l’entrante Jade Nassi, Noémie Mouchon butait sur la gardienne. Contraintes de gagner, les Rémoises poussaient. L’expulsion de la Dijonnaise Grec accentuait encore la domination champenoise. La fin de match offrait un déluge d’occasions pour le Stade de Reims. Mais le tableau d’affichage est resté bloqué sur un score de parité. Voilà deux points de lâcher à 90 minutes du terme de cette saison régulière. Un résultat qui fait perdre la main aux Rémoises dans la course à la 4e place, désormais occupé pour un point par Fleury. Les Rouge et Blanche devront désormais réaliser une performance de haute volée face au PSG, à Delaune, le 8 mai et une contre-performance de Fleury contre Montpellier pour espérer accrocher les play-offs.

LES RÉSULTATS ET LE CLASSEMENT

PROCHAIN MATCH

🆚 Paris SG
🏆 D1F (22e journée)
đź“… mercredi 8 mai 2024
⌚ 16h30
🏟  au stade Delaune, à Reims (51)

Lire aussi  "Mary Trump dĂ©nonce les "suprĂ©matistes blancs" et les "nationalistes chrĂ©tiens" parmi les partisans de Donald Trump"

2024-04-24 21:57:00
1714033642


#Les #filles #Stade #Reims #accrochées #Dijon #nont #leur #destin #main #pour #les #playoffs #Sport #Club

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT